Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Mérici

avenue de

4 décembre 2000

Montcalm

La Cité-Limoilou

Dionne , rue ; Meilleur , rue ; Mérici , rue de et place

Cette avenue est située sur une ancienne propriété des Ursulines dont la fondatrice est sainte Angèle Merici.

Anciens toponymes
En 1960, les rues de Mérici, Dionne et Meilleur prennent le nom de place de Mérici et en décembre 2000, cette dernière devient l'avenue de Mérici.

L'avenue de Mérici est ouverte en 1959 sous le nom de rue de Mérici, en même temps que les rues Dionne et Meilleur. La rue Dionne avait été dénommée ainsi en l'honneur de Narcisse-Eutrope Dionne (1848-1917), historien et journaliste. La rue Meilleur devait son nom à Jean-Baptiste Meilleur (1796-1878), né à Saint-Laurent, médecin et surintendant de l'Éducation dans le Bas-Canada, de 1842 à 1855. Il est l'un des principaux organisateurs d'un système scolaire qui perdurera pendant plus d'un siècle. Alors qu'auparavant les écoles étaient totalement dépendantes des conseils municipaux, leur administration est dorénavant confiée à des organismes nouveaux constitués de commissaires d'écoles. Pierre-Joseph-Olivier Chauveau qui succède à Meilleur au poste de surintendant, complétera la réforme par la création du Conseil et du Département de l'Instruction publique en 1856.

Sources

Résolution CM-2000-2132, 4 décembre 2000; Règlements 1105, 5 février 1959 (rue) ; Règlement 1137, 11 février 1960 (place); Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse Canada, 1989, p. 425 (Meilleur); Lebel, Jean-Marie. Propositions de modifications aux données historiques du « Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988 », inédit, 2e version corrigée et augmentée, Ville de Québec, juin 2000.

Retour