Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Pierre-Olivier-Chauveau
Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890)
Description complète >

Pierre-Olivier-Chauveau

rue

9 avril 1996

Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire

La Cité-Limoilou

Chauveau , rue

Né à Québec, l'avocat, homme de lettres et professeur d'université Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890) est premier ministre du Québec, de 1867 à 1873. Il est d'abord député de Québec sous le régime de l'Union, entre 1844 et 1855. Il devient surintendant du bureau d'Éducation, où il contribue directement à la mise sur pied du Conseil de l'Instruction publique en 1859. Aux élections générales de 1867, Chauveau est élu député conservateur dans la circonscription de Québec-Comté. Il formera le premier gouvernement du Québec dans le cadre de la Confédération. Dans cette administration qui jette les bases de la fonction publique québécoise, il se réserve la responsabilité de l'éducation, une de ses grandes préoccupations. Nommé au Sénat en 1873, il consacre ses dernières années à l'enseignement du droit à la succursale de l'Université Laval à Montréal. Chauveau est l'auteur d'un roman Charles Guérin (1853) dans lequel il aborde le thème du retour à la terre.

Ancien toponyme
Entre son ouverture en avril 1900 et avril 1996, la rue Pierre-Olivier-Chauveau s'appelait simplement Chauveau, en l'honneur du même personnage.

Sources

Règlement 4299, 9 avril 1996; Règlement 364 du 20 avril 1900 (Chauveau); Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Commission de la capitale nationale du Québec. Je me souviens : les monuments funéraires des premiers ministres du Québec, 1999, p. 5; Assemblée nationale, Direction des communications. Les Premiers ministres du Québec, Québec, 1996, p. 1; Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse Canada, 1989; Dictionnaire biographique du Canada, vol. IX.

Retour