Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Adélard-Godbout

parc

9 septembre 1991

Duberger-Les Saules

Les Rivières

rue

5 octobre 1992

Des Châtels

La Haute-Saint-Charles

Né à Saint-Éloi dans le Bas-Saint-Laurent, l'agronome et homme politique Adélard Godbout (1892-1956) est élu député libéral de L'Islet en 1929, puis ministre de l'Agriculture dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau l'année suivante. En 1936, il devient à son tour premier ministre mais il est défait par l'unioniste Maurice Duplessis lors des élections générales tenues au cours de la même année. Il reprend le pouvoir en 1939 pour le conserver jusqu'en 1944. Son gouvernement progressiste accorde le droit de vote aux femmes et fait adopter la loi de l'instruction gratuite et obligatoire jusqu'à 14 ans. De plus, il étatise partiellement l'électricité et crée la Commission hydro-électrique du Québec, l'ancêtre d'Hydro-Québec. Battu à nouveau par Duplessis, Adélard Godbout se retrouve chef de l'opposition pendant quatre ans, puis termine sa carrière politique comme sénateur à Ottawa.

Sources

Règlement 3758, 9 septembre 1991; Règlement 3929, 5 octobre 1992; Commission de la capitale nationale du Québec. Je me souviens : les monuments funéraires des premiers ministres du Québec, 1999; Lamarche, Jacques. Les 27 premiers ministres, 1997; Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse Canada, 1989.

Retour