Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Duplessis

autoroute

1981

Cap-Rouge; Cité-Universitaire; L'Aéroport; Plateau; Pointe-de-Sainte-Foy

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Champigny , boulevard ; Maurice-Duplessis , boulevard

rue

vers 1951

Chutes-Montmorency

Beauport

Né à Trois-Rivières, Maurice Le Noblet Duplessis (1890-1959) est admis au Barreau en 1913 et exerce sa profession dans sa ville natale avant d'entamer une carrière politique. Il est élu député conservateur dans la circonscription de Trois-Rivières en 1927 et en 1931, puis est nommé chef du Parti conservateur avant de fonder l'Union nationale en 1935. À six reprises, entre 1936 et 1956, il est élu député de ce parti. Premier ministre du Québec de 1936 à 1939 et de 1944 à 1959, il remplit simultanément les fonctions de président du Conseil exécutif et de procureur général de la province.

Pendant son second mandat à la tête du gouvernement - un long règne de 15 années - Duplessis mène une vaste campagne de travaux publics et appuie des projets de construction d'écoles et d'hôpitaux, sans compter la mise en service de grandes centrales hydroélectriques pour permettre l'électrification des régions rurales. Celui qu'on surnomme « le Chef », à cause de son autoritarisme, se fait le champion de l'autonomie provinciale. Il fait adopter le fleurdelisé comme drapeau du Québec et dans sa lutte contre le monopole des impôts directs par Ottawa, il établit un impôt provincial sur le revenu. Mais Maurice Duplessis est aussi connu pour son conservatisme social et ses méthodes politiques rétrogrades. Il sera vivement critiqué pour son intransigeance à l'égard des syndicats en grève et pour le favoritisme qu'il érige quasi en système. Décédé en fonction à Schefferville sur la Côte-Nord, il reste à ce jour un personnage politique controversé.

Anciens toponymes
L'autoroute Duplessis portait initialement le nom de boulevard Champigny, adopté en 1957 et remplacé par celui de boulevard Maurice-Duplessis en 1961.

Sources

Autoroute Duplessis : Ville de Sainte-Foy. Division des Archives. Index des noms de rues - Sainte-Foy, 2001; Ville de Sainte-Foy. Normalisation des odonymes. Annexe B - Historique de chacun des noms de rues de la Ville de Sainte-Foy, 1993; Côté, Alain, Société d'histoire de Sainte-Foy. Odonymes de la ville de Sainte-Foy et date d'apparition, 1991; Lessard, Michel, avec la coll. de Jean-Marie Lebel et Christian Fortin. Sainte-Foy : l'art de vivre en banlieue au Québec : du temps des seigneuries à l'aurore du XXIe siècle, Éd. de l'Homme, Montréal, 2001, p. 97, 102; Commission de toponymie du Québec. Liste des odonymes par municipalité - Sainte-Foy, 2002.

Rue Duplessis : Ville de Beauport. Répertoire des noms de rues et leur signification, 2001; Côté, Louise. Banque documentaire sur l'histoire de Beauport, Ministère de la Culture et Ville de Beauport, juin 1993.

Retour