Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Onésime-Gagnon

rue

vers 1974

Sillery

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Lieutenants-gouverneurs

Onésime Gagnon (1888-1961), né à Saint-Léon-de-Standon, dans la région de Chaudière-Appalaches, étudie le droit à l'Université Laval puis à Oxford en Angleterre. Admis au Barreau du Québec en 1912, il exerce la profession d'avocat dans la capitale. Député conservateur du comté de Dorchester à la Chambre des communes de 1930 à 1935, il est pendant quelques mois ministre sans portefeuille dans le cabinet Bennett. De 1936 à 1958, il représente le comté de Matane à l'Assemblée législative, à titre de député de l'Union nationale. En 1944, Maurice Duplessis lui confie la fonction de trésorier de la province (finances), un poste qu'il occupera pendant 14 ans. Il enseigne également à la Faculté de droit de l'Université Laval de 1942 à 1958. Nommé lieutenant-gouverneur en 1958, Onésime Gagnon occupera cette fonction jusqu'à son décès à la résidence de Bois-de-Coulonge, à Sillery.

Sources

Dussault, Clément-T. Guide toponymique de Sillery, Archives de la ville de Sillery, 1985; Lamontagne, P.-A. L'histoire de Sillery 1630-1950, Sillery, 1952; Assemblée nationale du Québec, site Internet, 2004; Commission de toponymie du Québec. Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté, 1997, cd-rom; Jacques, Hélène et Carl Grenier. Désignation systémique en odonymie urbaine : le cas de la C.U.Q. - Sainte-Foy, G.E.C.E.T., Université Laval, 1974; Ville de Québec. Rôle d'évaluation, 2004.

Retour