Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Chauveau

avenue

21 décembre 1964

Des Châtels; Duberger-Les Saules; Neufchâtel-Est–Lebourgneuf

La Haute-Saint-Charles; Les Rivières

Promenade , route de la ; Saint-Bernard , rang et route

boulevard

vers 1971

L'Aéroport

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

espace d'innovation

18 juin 2018

L'Aéroport

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

parc

13 janvier 1992

Des Châtels; Neufchâtel-Est–Lebourgneuf

La Haute-Saint-Charles; Les Rivières

parc industriel

vers 1965

L'Aéroport

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

L'avenue Chauveau et le boulevard Chauveau Ouest forment les deux parties d'une longue voie de communication qui enjambe la rivière Saint-Charles. L'avenue Chauveau tient son nom de la Commission scolaire régionale Chauveau dont le centre administratif se trouvait sur son parcours. Le boulevard Chauveau a été nommé en l'honneur de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau (1820-1890), premier ministre du Québec de 1867 à 1873.

Le parc industriel Chauveau est situé à l'extrémité ouest du boulevard Chauveau.

Pour ce qui est du parc, il est nommé Chauveau en raison de sa situation au sud de l'avenue Chauveau.

Anciens toponymes
À l'est de la rivière Saint-Charles, le premier tronçon de l'avenue Chauveau est ouvert au 17e siècle dans la seigneurie de Saint-Ignace, concédée en 1647 aux Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec. Il prend le nom de route ou rang Saint-Bernard en souvenir de l'une des trois premières religieuses hospitalières de Québec, Anne Le Cointre, dite mère de Saint-Bernard. On lui donne ensuite, à une date indéterminée, le nom de rang Saint-Bonaventure, du nom de la concession qui s'étendait au sud du rang et qui avait été baptisée ainsi en l'honneur de Marie Forestier, dite mère de Saint-Bonaventure-de-Jésus (vers 1615 - 1698), également une religieuse hospitalière pionnière. La partie est de cette voie sera appelée finalement côte des Érables. À l'ouest de la Saint-Charles, l'avenue Chauveau portait le nom de route de la Promenade, probablement parce qu'il s'agissait d'un lieu de promenade entre la rivière et le chemin de l'Ormière. Le 21 décembre 1964, les deux voies, situées de part et d'autre de la rivière et désormais reliées par un pont, deviennent l'avenue Chauveau. Vers 1971, la section de cette voie située à l'ouest de l'avenue Notre-Dame adopte le nom de boulevard Chauveau.

Sources

Espace d’innovation : CV-2018-0625 de la Ville de Québec, 18 juin 2018.

Avenue et parc Chauveau : Procès-verbaux de Neufchâtel, 21 décembre 1964 (avenue); Ville de Québec. Guide odonymique de la ville de Québec 1608-1988, 1989; Règlement 3760, 13 janvier 1992 (parc); Commission de la capitale nationale du Québec. Je me souviens : les monuments funéraires des premiers ministres du Québec, 1999; Assemblée nationale, Direction des communications. Les Premiers ministres du Québec, Québec, 1996; Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse Canada; Ville de Québec. Les parcs industriels de Québec, site Internet, 2009.

Boulevard et parc industriel Chauveau : Jacques, Hélène et Carl Grenier. Désignation systémique en odonymie urbaine : le cas de la C.U.Q. - Sainte-Foy, G.E.C.E.T., Université Laval, 1974; Ville de Sainte-Foy, division des Archives. Index des noms de rues - Quartier laurentien, 2001; Ville de Sainte-Foy. Répertoire des odonymes de la Ville de Sainte-Foy, 1992; Côté, Alain, Société d'histoire de Sainte-Foy. Odonymes de la ville de Sainte-Foy et date d'apparition, 1991; Entretien téléphonique avec Alain Côté, Société d'histoire de Sainte-Foy, 10 mars 2009.

Retour