Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Espace presse > Communiqués > Communiqué

Communiqué

Valorisation du bois de frêne : le projet de partenariat Recycl’Arbre se poursuit

Québec, le 15 novembre 2017 – Le projet Recycl’Arbre, mis en œuvre par la Ville de Québec en partenariat avec trois centres de formation professionnelle, permet de donner une deuxième vie au bois de frêne de Limoilou tout en contribuant à la formation de la relève dans divers domaines.

En effet, le bois des frênes abattus par la Ville est transporté par les étudiants du Centre de formation en transport de Charlesbourg, transformé par ceux de l’École de foresterie de Duchesnay et finalement offert aux futurs ébénistes formés au Centre de formation professionnelle de Neufchâtel. Enfin, la matière est valorisée dans les projets individuels de fin d’études.

Il s’agit de la deuxième édition du projet Recycl’Arbre mis de l’avant par la Ville pour favoriser la valorisation du bois des frênes abattus. Le projet a permis de revaloriser avec brio une vingtaine d’arbres par année.

Remplacement proactif de frênes

Ces arbres ont été sélectionnés parmi la cinquantaine d’arbres que la Ville de Québec abat cette semaine dans le cadre de son programme de remplacement proactif de frênes dans le secteur de Limoilou. Ceux-ci seront remplacés par d’autres essences en 2018. L’abattage proactif des frênes est en cours depuis 2014 et correspond à une des actions inscrites dans le plan de la Ville de Québec pour minimiser les impacts d’une infestation sur la canopée.

Infestation déclarée en juillet dernier

Rappelons que la Ville de Québec, en collaboration avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments, a déclaré la présence de l’agrile du frêne sur son territoire le 10 juillet 2017. L’agrile a été trouvé grâce au programme de détection précoce par écorçage inscrit au plan d’action préinfestation depuis 2012. Une vingtaine d’arbres ont été abattus par la Ville dans le premier foyer d’infestation du quartier Montcalm au cours de l’été 2017 et une quarantaine de six espèces différentes seront plantées en remplacement dans le même secteur cette semaine. D’autres frênes de ce secteur ont été traités au biopesticide TreeAzin pour réduire la progression de l’infestation et protéger la canopée. Les résultats des analyses des pièges installés pendant l’été seront disponibles sous peu. La Ville poursuit ses efforts pour dévoiler son plan d’action d’ici le printemps 2018.

La Ville invite les citoyens à consulter le ville.quebec.qc.ca/agrile pour en savoir davantage sur l’agrile du frêne.

- 30 -

 

 



Com-456

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.