Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Rôles d’évaluation foncière 2019-2020-2021 : hausse de 2,7 % de la valeur du parc immobilier de l’agglomération de Québec

Québec, le 14 septembre 2018 – Les nouveaux rôles triennaux d’évaluation foncière 2019-2020-2021 des villes de Québec, de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures ont été déposés ce vendredi 14 septembre par la Ville de Québec, conformément aux dispositions de la Loi sur la fiscalité municipale.

La valeur du parc immobilier de l’agglomération de Québec a atteint un nouveau sommet, passant de 78,5 milliards $ lors du dernier rôle à près de 84 milliards $, soit une hausse de 2,7 %. Le parc immobilier de l’agglomération compte dorénavant 185 232 unités d’évaluation, soit 3 423 de plus que le précédent.

Les nouveaux rôles d’évaluation entreront en vigueur le 1er janvier 2019. Les valeurs inscrites reflètent les conditions du marché au 1er juillet 2017.

Principales variations selon les catégories d’immeubles
Le marché immobilier de l’agglomération a continué de progresser, mais de façon plus modeste que pour les années précédentes. Du 1er juillet 2014 au 1er juillet 2017, la valeur globale des propriétés de l’agglomération dans le secteur résidentiel toutes catégories confondues a progressé de 1,4 %, comparativement à 9 % lors du dernier rôle. Pour les propriétés unifamiliales, on remarque une stabilité dans les valeurs par rapport aux rôles 2016 avec 0,3 % de hausse.

Résidentiel – Variation moyenne

Rôles d’évaluation 2019-2020-2021

Types

Nombre d’unités

Valeur moyenne

Variation

Effet moyen sur le compte de taxes

Unifamilial

92 930

299 727 $

0,3 %

0,4 %

Condo

33 851

235 295 $

-4,6 %

- 3.6 %

2 à 5 logements

19 187

362 689 $

2,0 %

1,6 %

6 logements et plus

4 874

1 796 505 $

10,1 %

0%

Le marché des copropriétés indivises (condominiums) se comporte différemment et indique plutôt une légère baisse de valeur de -4,3 %. En ce qui a trait au secteur locatif, les immeubles de 2 à 5 logements voient leur valeur globale augmenter de 2 % et ceux de 6 logements et plus, de 10 %.

Dans le secteur non résidentiel, la valeur globale des immeubles commerciaux, industriels et de bureaux a augmenté de 6,1 %. Ce parc inclut les hôtels, motels, lesquels ont connu une forte progression de l’ordre de 19,8 %. Les édifices du réseau de la santé et de l’éducation ont quant à eux connu une hausse de 4,8 %.

Non Résidentiel – Variation moyenne

Rôles d’évaluation 2019-2020-2021

Types

Variation

Effet moyen sur le compte de taxes

Ensemble des immeubles non résidentiels et industriels

6,0 %

 

Hôtels, motels et auberges *

19,8 %

11.6 %

Parcs industriels

8,3 %

1,9 %

Édifices à bureaux

6,9 %

0,8 %

Immeubles commerciaux et vente au détail

4,0 %

-1,7 %

* Note : L’augmentation de la valeur des hôtels, motels et auberges découle de l’augmentation des revenus nets entre le 1er juillet 2014 et le 1er juillet 2017 dans l’application de la méthode de revenu reconnue en évaluation municipale.

Consulter les nouveaux rôles
Les nouveaux rôles d’évaluation 2019-2020-2021 peuvent être consultés dès midi ce vendredi 14 septembre sur le site Internet de la Ville de Québec, au ville.quebec.qc.ca/evaluation. La version papier de l’avis d’évaluation sera transmise avec la facture de taxes 2019 en janvier prochain.

Demande de révision de l’évaluation foncière
Toute personne en désaccord avec une valeur inscrite aux nouveaux rôles d’évaluation peut demander au Service de l’évaluation de réviser son dossier, pourvu que cette requête soit acheminée avant le 30 avril 2019.

Pour se prévaloir de ce droit, le propriétaire doit remplir un formulaire de demande de révision qu’il peut se procurer sur le site Internet, dans tous les bureaux d’arrondissement de la Ville de Québec ainsi qu’aux hôtels de ville de Québec, de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures. Des frais, variant selon la valeur inscrite aux rôles, sont exigés pour chaque demande de révision.

« Le nouveau rôle d’évaluation foncière reflète le marché immobilier et démontre que la croissance des valeurs des propriétés retrouve un rythme plus régulier après la hausse marquée des dernières années, a déclaré M. Richard Côté, évaluateur agréé, directeur du Service de l’évaluation de la Ville de Québec. Je tiens à remercier toute l'équipe du Service pour le travail accompli avec professionnalisme, rigueur et indépendance. Notre travail est réalisé en respectant le Code de déontologie et les normes de pratiques de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec et selon les normes édictées par le Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. »

Les détails concernant les rôles d’évaluation 2019-2020-2021 sont accessibles dans la section évaluation sur le ville.quebec.qc.ca/evaluation.

 



Com-18-293