COVID-19 - Suivez l'état de situation concernant les services municipaux et les consignes aux citoyens. Plus d'informations

Fermer

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Le Centre d’exploitation et d’entretien secondaire sera localisé à l’ouest de la 1re Avenue

Québec, le 9 décembre 2019 Le Centre d’exploitation et d’entretien (CEE) secondaire du réseau structurant de transport en commun (RSTC) sera finalement localisé à l’ouest de la 1re Avenue, dans l’axe de la 41e Rue. La Ville de Québec a annoncé aujourd’hui le retour à ce scénario initial, ayant entendu les préoccupations des résidants du quartier Lairet.

En juin dernier, les citoyens de ce quartier s’étaient inquiétés de l’annonce de l’implantation du CEE secondaire à l’est de la 1re Avenue. Le conseil de quartier de Lairet porte une vision de développement résidentiel et commercial sur ce terrain depuis quelques années. Il a alors interpellé la Ville de Québec pour faire part d’enjeux de connectivité dans le secteur et de l’importance des projets de revalorisation projetés dans la friche d’Hydro-Québec.

« Je tiens à saluer l’engagement des citoyens du quartier Lairet et à souligner leur collaboration qui s’est amorcée en juin, jusqu’à l’annonce d’aujourd’hui, a déclaré M. Régis Labeaume, maire de Québec. Nous sommes à l’écoute de la population et cette collaboration est à l’image du dialogue que nous souhaitons maintenir tout au long du projet. J’invite d’ailleurs tous les citoyens à participer aux rencontres de comités de bon voisinage qui débuteront dans les prochaines semaines. »

Intégration harmonieuse
La ligne de tramway nécessite l’implantation d’un CEE secondaire près de la fin de ligne pour l’entretien, la réparation et le remisage des véhicules. La localisation a fait l’objet d’études approfondies par le Bureau de projet du RSTC avant d’être retenue.

« La construction du CEE secondaire à l’ouest de la 1re Avenue présente des avantages, dont celui de conserver le potentiel de développement immobilier à l’est, d’offrir une vélostation, une œuvre d’art et des usages publics, qui restent à déterminer avec la population », a aussi précisé M. Rémy Normand, vice-président du comité exécutif responsable des transports et de la mobilité durable. La relocalisation du jardin communautaire Sainte-Odile est aussi à l’étude. »

Aussi, le bâtiment fera l’objet d’un traitement esthétique particulier. « Le CEE secondaire intégrera la lumière, des murs végétalisés et des matériaux propres au secteur, a donné en exemple M. Rémy Normand. Nous poursuivons l’objectif que la conception et l’intégration du bâtiment s’inscrivent en harmonie avec le paysage et la communauté avoisinante. »

À propos du réseau structurant de transport en commun
Après des années de consultation et d’études, la Ville de Québec s’apprête à mettre en œuvre le plus important projet de transport en commun de son histoire. Fonctionnel dès 2026, le réseau structurant de transport en commun améliorera la qualité de vie des citoyens, favorisera une meilleure fluidité de la circulation et assurera une cohabitation harmonieuse avec l’ensemble des usagers de la route.

Constitué de quatre composantes — le tramway, le trambus, les infrastructures dédiées au transport en commun et le Métrobus — le réseau sera propulsé majoritairement par l’électricité. Digne d’une capitale du 21e siècle, il positionnera Québec comme l’une des villes les plus attrayantes au pays. Propre, efficient, fiable, invitant et confortable, le réseau se connectera à l’ensemble des parcours existants afin d’assurer une couverture maximale sur le territoire.

Pour toute l’information sur le projet, les citoyens sont invités à consulter le reseaustructurant.info.



Com-19-541