COVID-19 - Suivez l'état de situation concernant les services municipaux et les consignes aux citoyens. Plus d'informations

Fermer

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

La Ville lance le processus d’approvisionnement pour la construction du tramway

Québec, le 28 février 2020 — La Ville de Québec pose aujourd’hui un autre jalon important de son projet de réseau structurant de transport en commun en lançant la première étape du processus d’approvisionnement qui mènera, en 2021, à la sélection du consortium responsable de la conception détaillée et de la construction du tramway. Elle a publié, par l’entremise du système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec (SEAO), un appel de qualification. Ce document présente les exigences auxquelles doivent répondre les consortiums intéressés ainsi que les fondements techniques du projet.

Cette première étape vise à qualifier des consortiums aptes à réaliser l’ensemble du volet tramway qui comprend entre autres deux centres d’exploitation et d’entretien, trois pôles d’échanges, deux terminus de fin de ligne, trente-cinq stations ainsi qu’un segment en tunnel. La conception et la fabrication du matériel roulant et des systèmes nécessaires à son fonctionnement s’inscrivent également au mandat. Pour se qualifier, ces consortiums doivent démontrer qu’ils répondent aux exigences du projet, notamment en ce qui a trait à leur capacité financière, à leur expérience en gestion intégrée de projets ainsi qu’à l’organisation et à la profondeur de leur équipe. Les consortiums ayant obtenu le pointage le plus élevé, jusqu’à un maximum de trois, seront invités à participer à l’appel de propositions qui s’amorcera à l’automne 2020 une fois l’autorisation gouvernementale accordée. Cette étape mènera au dépôt de propositions technique et financière ainsi qu’à la sélection du soumissionnaire retenu en deuxième moitié de 2021.

La Ville de Québec recourt à un mode d’approvisionnement alternatif qui consiste à confier à un consortium la conception et la construction de l'infrastructure publique, le financement des travaux ainsi que certaines responsabilités d’entretien. Ce processus est privilégié en raison de l’envergure des travaux, de la quantité d’actifs à construire, de la mixité des disciplines requises et de la complexité du projet. Au cours des dix dernières années, la grande majorité des projets de transport en commun en Amérique du Nord et des projets majeurs d’infrastructures publiques au Québec ont été réalisés en mode alternatif. La Ville souhaite ainsi mettre à profit la capacité d’innovation et de gestion de projets complexes du secteur privé afin de déployer un tramway performant, confortable et bien intégré au cadre urbain de la capitale. 

Évaluation d’impact environnemental du tramway : prochaines étapes
Dans le cadre de l’analyse de recevabilité de l’étude d’impact sur l’environnement déposée en décembre dernier, la Ville de Québec a reçu 147 questions et commentaires formulés par les différents ministères consultés. Elle s’engage à répondre à la majorité de ces questions d’ici la mi-mars afin de permettre la poursuite du processus d’évaluation par le gouvernement.

Nouvel appel d’offres pour un vérificateur de processus
La Ville de Québec retourne en appel d’offres afin d’obtenir les services professionnels d’un vérificateur de processus. Ce dernier aura, entre autres, la responsabilité de formuler un avis indépendant quant à l’intégrité et à la transparence des différentes étapes de sélection du consortium responsable du tramway. En réponse aux commentaires reçus de fournisseurs potentiels ayant précédemment commandé les documents d’appel d’offres dans le SEAO, la Ville a allégé certains de ses critères de sélection. 

À propos du réseau structurant de transport en commun
Après des années de consultation et d’études, la Ville de Québec s’apprête à mettre en œuvre le plus important projet de transport en commun de son histoire. Fonctionnel dès 2026, le réseau structurant de transport en commun améliorera la qualité de vie des citoyens, favorisera une meilleure fluidité de la circulation et assurera une cohabitation harmonieuse entre l’ensemble des usagers de la route. 
Constitué de quatre composantes – le tramway, le trambus, les infrastructures dédiées au transport en commun et le Métrobus – le réseau sera propulsé majoritairement par l’électricité. Digne d’une capitale du 21e siècle, il positionnera Québec comme l’une des villes les plus attrayantes au pays. Propre, efficient, fiable, invitant et confortable, le réseau se connectera à l’ensemble des parcours existants afin d’assurer une couverture maximale sur le territoire. 
Pour toute l’information sur le projet, les citoyens sont invités à consulter le reseaustructurant.info

Com-20-088