Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Réseau structurant de transport en commun : Le tramway : porteur de bénéfices majeurs dans les secteurs de Limoilou et de Charlesbourg

Québec, le 11 juin 2020 — L’insertion du tramway générera des bénéfices permanents majeurs pour l’ensemble des secteurs de Limoilou et de Charlesbourg, dont une revalorisation importante et complète de la trame urbaine. Qu’il vienne souligner le caractère patrimonial exceptionnel du Trait-Carré dans Charlesbourg, renforcer le caractère convivial du Vieux-Limoilou, réaménager des intersections pour plus de sécurité dans Saint-Rodrigue ou créer des occasions de développement au bénéfice de la population de Lairet, le tramway connectera entre eux les cœurs de quartiers et en soulignera les particularités locales.

Le tramway dans le Vieux-Limoilou et Lairet
L’insertion du tramway dans la 1re Avenue représente un défi particulier dans le Vieux-Limoilou où l’emprise de rue est plus restreinte qu’ailleurs. L’insertion latérale du tramway du côté est de la chaussée transformera les habitudes de déplacement.

« Il y aura une toute nouvelle dynamique, qui s’apprivoisera pas à pas, a souligné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Pour atténuer l’effet de ces changements, une revalorisation globale du sud du Vieux-Limoilou s’opérera, intégrant des rues partagées à circulation très locale et de nouveaux espaces publics uniques et distinctifs aux coins de plusieurs rues. Ces nouveautés renforceront la vie de quartier propre au secteur. » ’entrée du quartier Lairet est marquée par un carrefour où les citoyens ont un sentiment d’insécurité sur le plan de la circulation. Avec le passage du tramway, elle deviendra une intersection sécuritaire aux conditions de correspondance nettement améliorées. En effet, la 18e Rue est une zone de connexion importante à l’échelle du réseau structurant de transport en commun et elle fera l’objet d’un réaménagement important.

Le tramway prolongera sa route en insertion latérale du côté est de la 1re Avenue jusqu’au boulevard des Alliés. Il reprendra par la suite la voie centrale (insertion axiale) pour traverser le cœur commercial du quartier Lairet. Le Patro Roc-Amadour, repère communautaire du quartier, verra son accès amélioré par la réalisation d’une piste cyclable entre la rue Soumande et la 24e Rue à l’est. De plus, la reconstruction du viaduc du CN offrira l’occasion d’intégrer des trottoirs surélevés et des garde-corps séparés de la route.

La Ville de Québec profitera de l’implantation du tramway pour déployer la vision d’aménagement de la 1re Avenue et ses environs afin de revitaliser les quartiers Vieux-Limoilou et Lairet. Elle revalorisera également la friche d’Hydro-Québec le long de la 41e Rue. La Ville sollicitera la participation des citoyens pour identifier les besoins et orienter ce développement au cours de l’automne.

Retrait du CEE secondaire
La friche d’Hydro-Québec le long de la 41e Rue devait accueillir le centre d’exploitation et d’entretien (CEE) secondaire du réseau structurant de transport en commun. Après plusieurs évaluations et une réflexion approfondie, la Ville annonce qu’elle ne construira pas le CEE secondaire. Toutefois, elle fera l’acquisition de la friche, entre l’avenue Duval et le boulevard Henri-Bourassa afin de redévelopper ce secteur.

Le tramway dans Saint-Rodrigue et Charlesbourg
« De la 41e Rue jusqu’au terminus de Charlesbourg, le tramway traversera des secteurs commerciaux et résidentiels, institutionnels et patrimoniaux, a mentionné le vice-président du comité exécutif, M. Rémy Normand. Le passage du tramway permettra de revaloriser le secteur en plus de sécuriser et d’améliorer la desserte en transport en commun. Il offrira l’occasion de réaménager l’avenue Isaac-Bédard. La reconfiguration des intersections permettra également d’améliorer l’environnement piéton et de planter des arbres. Le tramway terminera sa course au futur terminus de Charlesbourg, situé à l’angle de la 76e Rue et du boulevard Henri-Bourassa. Ce terminus fera l’objet d’une signature particulière soulignant le caractère historique exceptionnel du Trait-Carré. »

À propos du réseau structurant de transport en commun
Après des années de consultation et d’études, la Ville de Québec s’apprête à mettre en œuvre le plus important projet de transport en commun de son histoire. Fonctionnel dès 2026, le réseau structurant de transport en commun améliorera la qualité de vie des citoyens, favorisera une meilleure fluidité de la circulation et assurera une cohabitation harmonieuse entre l’ensemble des usagers de la route.

Constitué de quatre composantes – le tramway, le trambus, les infrastructures dédiées au transport en commun et le Métrobus – le réseau sera propulsé majoritairement par l’électricité. Digne d’une capitale du 21e siècle, il positionnera Québec comme l’une des villes les plus attrayantes au pays. Propre, efficient, fiable, invitant et confortable, le réseau se connectera à l’ensemble des parcours existants afin d’assurer une couverture maximale sur le territoire.

La réalisation de ce projet de 3,3 milliards de dollars contribuera à la vitalité économique de la région par la création de 18 970 emplois.

Pour toute l’information sur le projet, les citoyens sont invités à consulter le reseaustructurant.info.

Consultez la présentation.

Consultez les images.



Com-2020-222