Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Les écoquartiers : des projets de qualité offrant des milieux de vie convoités

Québec, le 6 juillet 2020 – La Ville de Québec a présenté aujourd’hui l’état d’avancement du développement des écoquartiers D’Estimauville et de la Pointe-aux-Lièvres.

« Ces nouveaux ensembles résidentiels constituent des quartiers nouveau genre offrant un cadre de vie exceptionnel à leurs résidants, a mentionné le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Imaginés et mis en place par la Ville au cours de la dernière décennie, les écoquartiers sont devenus des milieux de vie convoités en raison de leur localisation stratégique à proximité des lieux de travail et des services, en plus d’offrir des constructions qui respectent les plus hautes normes en matière de développement durable. »

Plusieurs projets sont en construction ou seront développés d’ici les prochaines années. Différents types de bâtiments y prennent place, que ce soient des immeubles de bureaux, des maisons en rangée ou des logements locatifs, sociaux ou communautaires. Les écoquartiers proposent une offre de logements variée afin de rejoindre diverses clientèles et de favoriser la mixité sociale.

Écoquartier D’Estimauville
En 2009, la Ville annonçait son intention d’aménager un écoquartier dans le secteur D’Estimauville. La réalisation de divers projets de construction a rapidement pris place. En 2012 et 2013, la Ville investissait 12 M$ pour réaménager l’avenue D’Estimauville afin de faciliter les déplacements actifs et en juillet 2015, elle rendait admissibles au programme d’aide à la certification LEED les projets immobiliers résidentiels des deux écoquartiers.

De 2009 à 2015, plus de 1 300 employés fédéraux se sont installés dans les nouveaux édifices de bureaux du secteur. À compter de 2021, le nouveau siège social de la CNESST accueillera quelque 1 850 employés et un Centre de la petite enfance d’au moins 80 places, ce qui fait que le secteur comptera 3 000 nouveaux travailleurs.

À ce jour, des 90 habitations construites dans l’écoquartier D’Estimauville, on compte 70 logements sociaux et 20 maisons en rangées, tandis que 206 logements supplémentaires sont en construction. À ces projets s’ajoute le parc des Gazouillis, situé sur la rue des Moqueurs, qui sera accessible dès cet été et un jardin communautaire qui le sera à partir du printemps 2021.

Dans le cadre d’une récente mise en vente, la Ville a reçu des offres d’achat pour trois nouveaux terrains offrant un potentiel d’environ 200 habitations et espaces commerciaux le long du boulevard Sainte-Anne. Le début des travaux de construction pour ces terrains est souhaité en 2021 ou 2022.

Nouveaux aménagements à l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres
Déjà bien connu des citoyens pour sa localisation à proximité de la rivière Saint-Charles et pour ses attraits en toute saison, l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres est aussi en plein essor. À ce jour, un total de 272 logements sur une possibilité d’un peu plus de 900 (confirmés pour les phases 1 à 3) sont occupées (205) ou en construction (67).

Parmi les projets réalisés de 2015 à 2016, mentionnons le projet des 94 écocondos Origine certifiés LEED niveau argent. Avec ses 40 mètres de hauteur, l’immeuble constitue l’une des plus hautes structures de bois massif dans le monde. À ce projet s’ajoutent les 52 maisons de ville des écopropriétés Habitus certifiées LEED Platine et le projet de 59 logements sociaux d’Un Toit en Réserve.

Le développement suit son cours dans l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres avec la construction de 67 condos locatifs par le promoteur Synchro. Des vérifications diligentes sont en cours pour compléter la vente de deux terrains, l’un pour un projet de 82 logements locatifs (6 étages) et l’autre pour la construction de 180 habitations (4 à 6 étages).

Ces nouveaux développements amènent un nombre accru d’usagers dans le secteur et dans le parc de la Pointe-aux-Lièvres, ainsi la Ville mettra en place de nouveaux aménagements répondant aux besoins des citoyens.

« Avec la construction d’une nouvelle passerelle cyclopiétonne et d’un pavillon d’accueil moderne, les citoyens auront plus que jamais envie de visiter le site enchanteur de la Pointe-aux-Lièvres, a souligné Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. L’aire d’exercice canin vient aussi tout juste de se refaire une beauté dans le but d’améliorer la cohabitation entre ses usagers, les cyclistes et les nouveaux résidants de l’écoquartier. »

Situé au centre du parc devant la rue de la Pointe-aux-Lièvres et adjacent à l’aire de stationnement existant, un pavillon d’accueil d’une superficie d’environ 800 m2 sera érigé. On y trouvera une grande salle polyvalente pouvant accueillir de 150 à 250 personnes, un hall d’accueil incluant un volet d’interprétation des lieux, un secteur d’entreposage et de location d’équipements de loisirs en plus d’une terrasse partiellement couverte qui permettra de profiter de la beauté de l’endroit. Le pavillon devrait être inauguré en septembre 2021.

Quant à la passerelle cyclopiétonne, elle reliera le secteur de la Pointe-aux-Lièvres au Vieux-Limoilou à partir de la 8e Rue et du passage Anderson. La passerelle permettra ainsi aux résidants de l’écoquartier d’accéder facilement aux commerces de la 1re et de la 3e Avenue et aux résidants du Vieux-Limoilou de se rendre au parc. La construction a débuté le 30 juin dernier et les piétons pourront l’emprunter dès l’hiver 2021.

Pour réaliser ces aménagements, les montants suivants ont été investis :

Pavillon d’accueil : 5 M$, dont :

-       2,96 M$     Subvention du gouvernement du Québec (Projet Rêvons nos 
                           rivières)

-       0,86 M$     Subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour 
                           la décontamination des sols

Passerelle cyclopiétonne : 6 M$, dont :

-       5 M$          Subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation

Pour en savoir plus sur les écoquartiers, les citoyens peuvent consulter le site Internet de la Ville au ville.quebec.qc.ca, section des Grands projets urbains.



Com-20-255