Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

15 000 $ pour le bien-être des jeunes fragilisés en transition vers la vie adulte

Québec, le 14 septembre 2019 – La Ville de Québec annonce qu’elle versera une aide financière de 15 000 $ à l’organisme Vide ta sacoche dans le cadre du projet « Vide ta sacoche pour les jeunes dans le besoin ». En collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale, la Ville souhaite aider l’organisme à collecter des dons, en argent ou en produits d’hygiène ou cosmétiques, et à remettre un sac-cadeau contenant des produits de première nécessité à plus de 200 jeunes bénéficiant des services des programmes jeunesse et qui sont sur le point d'atteindre leur majorité, c’est-à-dire de voler de leurs propres ailes.

« Il est de notre devoir d’aider les jeunes les plus fragilisés alors qu’ils franchissent une étape très importante de leur vie, le passage à l’âge adulte, a affirmé le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Nous sommes heureux de pouvoir les accompagner concrètement dans leur cheminement et de contribuer à cette démarche bienveillante à leur égard. »

Le projet sera échelonné sur une période d’un an. À compter du 1er décembre 2020, 50 sacs seront distribués par trimestre aux jeunes de la région.

Les produits d’hygiène et cosmétiques recherchés ne doivent pas avoir été ouverts ni être périmés. Ainsi, lorsqu’ils quitteront leur milieu de placement (centre de réadaptation, foyer de groupe ou famille d'accueil), les jeunes adultes auront une trousse de départ qui leur permettra de prendre soin d’eux et de poursuivre leur cheminement dans la confiance et la dignité.

 « Ce projet rejoint plusieurs de nos orientations en matière de développement social, a ajouté Mme Émilie Villeneuve, membre du comité exécutif responsable du développement social et de l’habitation. Qu’il s’agisse d’action communautaire, de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale ou de jeunesse en action, toutes ces valeurs qui nous tiennent à cœur et qui guident nos décisions se trouvent dans cette belle initiative qui fera une différence dans la vie des jeunes. »

« Pour un jeune suivi par la protection de la jeunesse, avoir 18 ans équivaut au moment tant attendu d’être " libre ", a souligné M. Michel Delamarre, président-directeur général du CIUSSS de la Capitale-Nationale. Mais la majorité des jeunes ne tarde pas à faire face à la réalité de la vie : manque d’argent, difficulté à se maintenir en emploi ou dans un parcours de formation, réseau social limité, etc. Leur précarité financière ne leur permet pas toujours d’acheter des produits d’hygiène de base. C’est la raison pour laquelle nous sommes si fiers de nous associer au projet. »

« Nous remercions chaleureusement la Ville de Québec pour son appui, qui, avec la collaboration du CIUSSS de la Capitale-Nationale, nous permettra de poursuivre notre mission auprès des jeunes fragilisés de notre communauté, a déclaré Mme Marie-Anik Shoiry, fondatrice et directrice générale de l’organisme Vide ta sacoche. Cette aide s’inscrit parfaitement dans notre mission, qui se résume à faire du bien. Nous invitons la population et les entreprises à contribuer à notre projet d’entraide et de solidarité par un don en faisant le ménage de leurs sacoches, de leurs sacs à cosmétiques, de leurs entrepôts ou en achetant et nous remettant des produits de première nécessité. »

Comment faire un don?
La liste des produits recherchés et les points de chute pour les dons de produits sont indiqués sur le site Internet de videtasacoche.com. Il est également possible de faire un don en ligne.

Distribution des sacs
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale sera responsable d’identifier les jeunes qui auront besoin de ce coup de pouce lorsqu’ils quitteront leur milieu de placement ainsi que leurs besoins respectifs. Il veillera également à remettre les sacs directement aux jeunes, dans le respect de la confidentialité.

Vide ta sacoche
Né en 2018, l’organisme est dédié à la collecte, la récupération et la distribution de produits d’hygiène et cosmétiques. Sa mission, d’abord destinée à faire du bien à des femmes fragilisées, a évolué en 2020 pour inclure toutes les personnes fragilisées dans le besoin.

Portrait de la clientèle
Au Québec, chaque année, les services en protection de la jeunesse prennent fin pour environ 5 000 jeunes qui atteignent l’âge de la majorité, soit près de 200 jeunes dans la Capitale-Nationale.

Leur parcours de vie est souvent marqué par la maltraitance, les abus et la négligence. Ils sont également plus à risque de développer des troubles de l’attachement, des problèmes de santé mentale, de la dépendance, de l’itinérance et d’être victimes d’exploitation sexuelle.

Par ailleurs, selon l’étude en cours sur le devenir des jeunes placés au Québec et en France (CREVAJ), ces jeunes ont jusqu’à deux fois moins de chance d’obtenir un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent avant leur majorité et deux fois plus de probabilité de n’être ni aux études ni en emploi que ceux ayant connu un parcours plus stable.

Cette réalité est particulièrement marquée chez les jeunes en centre de réadaptation, comparativement aux jeunes placés en famille d’accueil, qui ont de meilleurs résultats scolaires.

Le passage à la vie adulte représente donc une étape déterminante dans leur cheminement. Et pour une transition réussie, la contribution des services publics et des organismes de la communauté s'avère une condition nécessaire au soutien à cette clientèle.



Com-20-312