Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

D’importants investissements pour stimuler l’industrie du cinéma et de la télévision

Québec, le 15 octobre 2020 – La Ville de Québec et le gouvernement du Québec dévoilent les projets retenus à la suite de deux appels de projets lancés en juin, à l’intention de l’industrie du cinéma et de la télévision. Au total, 650 000 $ sont versés à des compagnies de production de Québec et contribueront au dynamisme et à la vitalité du milieu cinématographique et télévisuel local.

Projets d’animation et de contenu interactif riche
Parmi les 6 projets déposés, 3 ont été retenus par le comité de sélection, pour un investissement total de 450 000 $.
    -   Le développement du long métrage d’animation Sugar Loaded, par Productions Squeeze inc. (150 000 $)
    -   Le développement de la série télévisée Les enfants du solstice, par
Du Coup Animation inc. (150 000 $)
    -   La commercialisation du long métrage d’animation Félix et le trésor de Morgäa, par Productions 10e Ave inc. (150 000 $)

Rappelons que cette mesure financière, ponctuelle et non récurrente, s’adressait aux entreprises en production audiovisuelle ou multimédia, particulièrement en production d'animation cinématographique et télévisuelle ou en contenu interactif. Elle a pour objectif principal de soutenir les compagnies qui œuvrent dans ce domaine afin qu’elles puissent créer du contenu original ayant un potentiel d’exportation.

Cette mesure a été rendue possible grâce à la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Québec, par l’entremise de l'ancien Fonds technoculture et de l’ancien Fonds sur le financement privé de la culture.

Projets de la mesure d’aide au démarrage
Parmi les 21 projets qui ont été soumis, 6 ont été retenus par le comité de sélection, pour un investissement total de 200 000 $.
    -   Cheer, long métrage de fiction jeunesse de Productions 10e Ave inc. (39 650 $)
    -   Les maudits, série télévisée de Parallaxes (33 250 $)
    -   Regard amoureux sur Québec, long métrage de fiction collectif de Kinomada (35 350 $)
    -   À la source, série télévisée documentaire de Frangin inc. (37 900 $)
    -   L’étrange odeur de safran, long métrage de fiction de Studio Élément (31 400 $)
    -   20 gallons de beauté, long métrage documentaire de Mö films inc. (22 450 $)

Depuis plus de dix ans, la mesure d’aide au démarrage de productions cinématographiques et télévisuelles permet de stimuler la création de nouvelles productions et de soutenir le développement de propriété intellectuelle des compagnies locales. Elle agit également comme levier pour l’obtention d’un financement ou pour obtenir un contrat avec un diffuseur ou un distributeur.

Elle est rendue possible grâce à l’Entente de développement culturel entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec et au soutien du Secrétariat à la Capitale-Nationale.

Pour en savoir plus sur les programmes financiers à l’intention de l’industrie cinématographique et télévisuelle, les personnes intéressées peuvent consulter le ville.quebec.qc.ca/tournage.

Québec, ville de tournage
Les paysages de Québec ont été le décor de plusieurs tournages en 2020, bien que l’année ait été bouleversée par la pandémie de COVID-19. En date du 1er octobre, 41 permis ont été délivrés pour des projets, totalisant 111 jours de tournage (émissions de télévision, publicités et courts métrages).

En 2019, année faste pour la production cinématographique et télévisuelle à Québec, 115 projets ont été réalisés dans la capitale, totalisant plus de 460 jours de tournage. Parmi ceux-ci, la série américaine Barkskins, qui avait généré 90 jours de tournage dans la région est diffusée sur la chaîne National Geographic.

 



Com-20-359