Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

La Ville de Québec prépare l’arrivée du printemps avec enthousiasme

Québec, le 2 mars 2021 – La Ville de Québec annonce que ses équipes travaillent activement à préparer la saison printanière qui est à nos portes. Cette année, les activités préparatoires au nettoyage des rues et des pistes cyclables se tiendront dès la fin mars et le nettoyage se poursuivra jusqu’en juin. Les rues partagées feront également un retour en force avec un concept bonifié. Certains organismes communautaires connaîtront pour leur part une hausse de leur financement de 15 % et les camps de jour de l’été sont en préparation en vue des inscriptions en avril.

« Le printemps est à nos portes et je pense que nous l’attendons plus que jamais, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Nous sommes confiants cette année de pouvoir profiter de rues bien nettoyées le plus tôt possible, et de déambuler dans les rues partagées qui seront encore plus attrayantes. Pour que le temps doux revienne pour tous, la Ville s’engage aussi à bonifier l’aide accordée aux organismes communautaires qui viennent en aide aux plus vulnérables en plus de préparer les camps de jour pour nos jeunes. Une chose est sûre, nous mettons tout en œuvre pour offrir aux citoyens un printemps et un été à la hauteur de leurs attentes. »

La Ville prête pour le nettoyage printanier
Si le temps le permet, les opérations de préparation au nettoyage débuteront à la fin mars. Le nettoyage se déroulera, pour sa part, d’avril à juin. Aucun délai supplémentaire n’est prévu cette année. L’ordre de priorité suivant sera respecté :

1.    Pistes et bandes cyclables / artères principales / centre-ville / trottoirs;

2.    Rues avec lignage;

3.    Rues résidentielles.

Les rues partagées seront priorisées dans les séquences de nettoyage printanier afin de pouvoir procéder au marquage, de mettre en place la signalisation et de placer le mobilier urbain. Les pistes cyclables seront également privilégiées. Elles seront déneigées dès la fin mars pour permettre leur nettoyage à la mi-avril.

Dans les secteurs denses, l’interdiction de stationner sera nécessaire afin d’effectuer un nettoyage de qualité et un marquage conforme, notamment au centre-ville. Les interdictions de stationner seront annoncées par des panneaux de signalisation orange, installés en bordure des rues. Les citoyens sont invités à respecter les heures d’interdiction indiquées sur ces panneaux pour éviter un remorquage.

Près des zones nettoyées, la Ville prévoit des côtés de rues ou des rues complètes à proximité sans nettoyage pour permettre aux citoyens de déplacer leur voiture pour la durée des opérations. Ainsi, les citoyens qui ne peuvent pas garer leur véhicule dans la rue trouveront une place de stationnement dans une rue à proximité.

Des rues partagées plus vertes et animées pour l’été
Forte du succès qu’ont connu les rues partagées l’an dernier, la Ville annonce leur retour dans un concept revu et amélioré. C’est ainsi que les citoyens pourront profiter de 18 rues partagées, dans lesquelles des bacs à fleurs et des œuvres marquées au sol prendront place. Des placettes éphémères et du mobilier urbain seront de plus aménagés pour permettre aux passants de profiter des lieux en toute sécurité. Les rues partagées seront en vigueur du début juin à la mi-octobre.   

Rappelons que les rues partagées permettent une saine cohabitation de tous les usagers de la route sur la voie publique et leur offrent un accès privilégié aux espaces verts et aux commerces. La vitesse y est limitée à 20 km/h et le stationnement demeure permis selon la signalisation en place.

Pour en savoir davantage sur le sujet ou pour connaître l’emplacement de chacune des rues choisies, les citoyens sont invités à visiter le site Internet de la Ville : ville.quebec.qc.ca/ruepartagee.

Bonification du soutien à certains organismes communautaires 
Certains organismes communautaires qui offrent des services aux clientèles fragilisées qui sont déjà soutenus par la Ville ont connu des défis importants au cours de la dernière année.

« La pandémie a eu des impacts sur plusieurs volets de leur fonctionnement, comme des enjeux de recrutement, de rétention de personnel et de disponibilité de bénévoles, a mentionné Mme Émilie Villeneuve, membre du comité exécutif responsable du développement social. C’est pourquoi la Ville s’engage à bonifier de façon récurrente les ententes actuelles de soutien au fonctionnement de ces organismes essentiels aux clientèles vulnérables de 15 %. »

La majoration annoncée touche 28 organismes pour un budget supplémentaire de 200 000 $. Elle constitue une contribution concrète aux défis collectifs de cohésion sociale et de santé globale découlant de la stratégie de développement durable.

Des camps de jour pour l’été 2021
L’organisation des camps de jour qui se tiendront du 28 juin au 20 août suit son cours. Les inscriptions débuteront le 12 avril et se poursuivront jusqu’au 24 mai auprès des organismes partenaires.

Les coûts des inscriptions seront sensiblement les mêmes cette année, soit 370 $ pour l’été pour le 1er enfant d’une famille, plutôt que 365 $ l’été dernier. Le coût à la semaine demeure à 95 $.

La Ville et les organismes partenaires élaborent différents scénarios pour la tenue des camps de jour pour que ceux-ci se déroulent dans le respect des mesures sanitaires qui seront en place à l’été, notamment pour les ratios des différents groupes. À ce jour, la Ville planifie un été semblable à l’été 2020, basé sur les principes du Guide de relance des camps de jour. À l’été 2020, 10 500 enfants étaient inscrits dans l’un des 65 sites offerts.

082– COM-annexe



Com-21-082