Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Pandémie de la COVID-19 : coût de 61,1 M$ pour l’année financière 2020

Québec, le 3 mai 2021 – La Ville de Québec annonce, dans le cadre du dépôt de ses résultats financiers 2020, que les répercussions économiques de la pandémie de la COVID-19 sur ses finances pour l’année 2020 s’élèvent à un coût total de 61,1 M$. Ce montant a été compensé par l’aide financière gouvernementale de 55,7 M$ et par l’utilisation du fonds de prévoyance de 6,0 M$. S’ajoutent des éléments favorables reliés à des économies de dépenses et l’effervescence du marché immobilier pour une amélioration des résultats de 121,3 M$, résultant en un excédent de 121,9 M$ pour l’exercice financier 2020. Cet excédent sera utilisé pour absorber les déficits anticipés pour les exercices 2021, 2022 et 2023 et pour renflouer le fonds de prévoyance.

« La pandémie a indéniablement marqué l’année 2020 et notre quotidien. Gérer une ville avec cette crise, lorsqu’on ne connaît ni la durée, ni le nombre de vagues successives, ni les effets réels sur l’économie à moyen et long terme, en fait gérer l’inconnu, imposait l’attitude la plus prudente possible pour protéger les finances de la Ville, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Cette rigueur, qui était déjà au cœur de notre cadre budgétaire depuis douze ans maintenant, notre administration l'a exercé à la lettre depuis le début de la pandémie, en travaillant très fort sur le contrôle des dépenses, alliée à des pratiques financières responsables et à notre précaution à créer des fonds d’éventualités dédiés, nous a bien servis jusqu’à maintenant. Ces efforts, combinés à l’aide financière exceptionnelle du gouvernement, nous permet aujourd'hui d’être fiers, de présenter des finances municipales résilientes, et de dégager un excédent pour l'année 2020 qui nous permettra de faire face aux déficits anticipés des trois prochaines années. »

Baisses de revenus liés à la pandémie :
Les baisses de revenus liés à la pandémie totalisent 46,6 M$ pour 2020 et proviennent principalement des éléments suivants : 

§ 

- 18,3 M$

Baisse en lien avec les services rendus, dont notamment la diminution des revenus de stationnements, des revenus à ExpoCité découlant de l’annulation de la majorité des événements ainsi que la perte de revenus de loisirs et culture en raison des mesures prises afin de faire face à la pandémie.

§ 

-12,8 M$

Baisse des revenus de transferts liés principalement à la diminution des revenus de l’Office du tourisme de Québec provenant de la taxe sur l’hébergement en raison du ralentissement économique affectant l’industrie touristique.

§ 

-6,7 M$

Baisse des revenus d’intérêts en raison, d’une part, des allégements accordés sous la forme des reports d’échéances de taxes, d’une réduction de 2% du taux d’intérêts et de l’abolition de la pénalité de 5% applicable aux sommes dues à la Ville et, d’autre part, de la baisse des taux d’intérêts sur les sommes investies à court terme par la Ville.

§ 

-5,9 M$

Baisse des revenus d’amendes et pénalités en raison de la diminution des constats d’infraction émis liés à la réduction des déplacements découlant de la pandémie.

Quant aux mesures de soutien direct aux citoyens, entreprises et organismes à but non lucratif, elles ont généré des dépenses additionnelles estimées de 14,5 M$ pour la Ville, notamment :

§ 

4,2 M$

Dépenses sanitaires liées à la pandémie, notamment des masques, des équipements de protection et de signalisation.

§ 

2,9 M$

Adaptation du programme Vacances-Été aux normes sanitaires en vigueur.

§ 

2,3 M$

Ressources affectées aux mesures sanitaires requises pour l’entretien des équipements de loisirs et pour la surveillance des parcs et piscines et divers sites.

§ 

2,3 M$

Ajout d’activités réconfortantes, de décorations festives et d’animations déambulatoires pour faire face à la pandémie.

§ 

0,4 M$

Aide additionnelle accordée à des organismes afin de les soutenir durant la pandémie.



Com-2021-188