Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

PASSAGES INSOLITES : l’art public prend ville dès le 26 juin

Québec, le 5 mai 2021 – La Ville de Québec et EXMURO arts publics invitent les citoyens et les touristes à découvrir, dès le 26 juin, l’expérience urbaine PASSAGES INSOLITES. Lors de ce 8e rendez-vous, l’art prend ville grâce à un parcours principal déambulatoire, des œuvres satellites et d’autres expériences insolites à vivre jusqu’au 11 octobre.

« Je suis particulièrement heureux que le parcours d’art public PASSAGES INSOLITES soit de retour cet été pour animer la ville, divertir les citoyens et émerveiller les touristes, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. En 2021, on se donne un air d’été avec des événements inusités comme celui-ci, présenté en tout respect des normes sanitaires en vigueur! »

« J’ai une grande admiration pour les organisateurs et les artistes qui rivalisent d’audace pour nous livrer cette nouvelle édition des PASSAGES INSOLITES. Cette œuvre-événement illustre parfaitement comment l’art peut s’intégrer dans notre quotidien, nous stimuler, nous faire réfléchir et nous faire du bien. Le gouvernement du Québec est très heureux de contribuer à cette manifestation unique, devenue en quelques années une signature pour Québec, ville de culture et de créativité », a souligné la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy.

« EXMURO est privilégié de pouvoir être un acteur important de la relance culturelle et touristique de Québec, a affirmé M. Vincent Roy, directeur général et artistique de l’organisme. En offrant un parcours extérieur, PASSAGES INSOLITES offre à la fois une activité très sécuritaire et une exposition en art actuel de calibre international qui repousse les frontières de la créativité. Je souhaite à toutes et tous une belle promenade au grand air, mais attention : l’insolite pourrait vous surprendre à chaque coin de rue! »

Un parcours principal et des œuvres satellites
Du quartier Petit-Champlain jusqu’à Saint-Sauveur, en passant par le Vieux-Port et Saint-Roch, les visiteurs seront invités à suivre un parcours d’art public déambulatoire d’environ 5 km, à la découverte d’œuvres insolites et inédites imaginées par des artistes professionnels locaux, nationaux et internationaux. Le surprenant, l’intrigant, l’inattendu, mais aussi la poésie prennent ville et révèlent les quartiers emblématiques de Québec sous un nouveau jour. Il s’agit d’une activité gratuite et idéale pour toute la famille!

De plus, pour la première fois de l’histoire de PASSAGES INSOLITES, des œuvres satellites seront présentées en Haute-Ville, en partenariat avec l’Assemblée nationale du Québec, le Grand Théâtre de Québec et la Citadelle – Musée Royal 22e Régiment.

« En cette période bien particulière, l’art public est un atout majeur pour permettre au public de se réapproprier la culture et l’espace urbain, a ajouté Mme Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Une fois de plus cet été, PASSAGES INSOLITES transformera la ville en terrain de découvertes et d’expériences mémorables pour les citoyens comme pour les touristes. »

Un aperçu des œuvres et projets
Des artistes proposeront des œuvres improbables et audacieuses qui n’auront pas fini de déjouer les perceptions. Parmi celles-ci : 
    ·    La cabine A, de Yann Farley, propose une borne de paiement automatisée complètement déjantée.
    ·    Le piège, de BGL, présente un kiosque de crème glacée alléchant, jusqu’à ce qu’on regarde à l’intérieur…
    ·    L’abribus, de Pascale Leblanc Lavigne, met de l’avant un abribus réinventé qui tente maladroitement de se nettoyer.
    ·    L'impermanence du monument, de Sarah Thibault, propose une imposante arche dorée construite à partir de centaines de baguettes de pain!
    ·    Un moment d’adaptation, de Nicole Banowetz, se présente sous la forme d’une installation gonflable en suspension au-dessus de l’eau.

Des artistes suédoises présenteront trois installations artistiques, grâce un partenariat privilégié avec la biennale OpenArt d’Örebro, en Suède. Ainsi :
    ·    Susanna Hesselberg proposera une bibliothèque intrigante et inaccessible composée de milliers de livres formant un tunnel qui semble plonger dans l’abîme.
    ·    Ulrika Sparre prépare un parcours poétique présentant de courts textes intégrés dans des boîtes lumineuses, disséminées dans l’espace urbain.
    ·    Styrelsen för Stor Konst (Le Conseil du Grand Art) est un quatuor féminin suédois, résolument engagé, qui questionne certaines inégalités dans « le pays le plus égalitaire du monde ».

De plus, des artistes transformeront notre regard sur l’histoire en révélant de façon originale des éléments patrimoniaux de la ville :
    ·    Dernier arrêt, en collaboration avec l’École d’art de l’Université Laval : le Collectif du tropique propose une installation lumineuse créée à partir d’enseignes de commerces en activité dans le quartier Saint-Roch au fil du 20e siècle.
    ·    Delirious Québec, en collaboration avec l’Association des étudiantes et étudiants en architecture de l’Université Laval : Jérôme Harrisson et Hugo Thibaudeau offrent une perspective nouvelle et renversante sur l’architecture de quelques bâtiments patrimoniaux et emblématiques de la ville.
    ·    Sommet de la montagne, en partenariat avec l’Assemblée nationale du Québec (œuvre déjà en place) : Charles-Etienne Brochu a érigé devant le parlement un château de cartes géant et coloré qui se veut une métaphore d’une société en équilibre.

Encore plus…
PASSAGES INSOLITES 2021, ce sera aussi :
    ·    Un concept d’exposition inédite du complètement décalé : le Musée du « bad art » (MOBA), de Boston, présenté en primeur québécoise, célèbrera avec humour l’art « trop mauvais pour être ignoré ».
    ·    Des projets inclusifs : Wartin Pantois réalisera un projet de murale autoportante dans le quartier Saint-Sauveur et Charles Fleury réalisera une œuvre collective avec les élèves de l’école secondaire Vanier.
    ·    L’artiste allemand Benoit Maubray, en partenariat avec le Grand Théâtre de Québec, présentera Arena, une sculpture sonore participative permettant au public de prendre le contrôle de la liste de lecture!

PASSAGES INSOLITES sera présenté du 26 juin au 11 octobre. Un montant de 325 000 $ a été octroyé à EXMURO pour la conception et la réalisation du projet. De cette enveloppe, un montant de 80 000 $ est issu de l’Entente de développement culturel intervenue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec.

La Ville et EXMURO arts publics remercient également les nombreux partenaires des projets spécifiques :  le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, la biennale OpenArt, l’Assemblée nationale du Québec, le Grand Théâtre de Québec, la Citadelle - Musée Royal 22e Régiment et le Consulat général de France à Québec.

Pour en savoir plus : exmuro.com

Télécharger les photos

                                                      



Com-21-189