Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Centre éducatif en agriculture urbaine : un été de découvertes à ExpoCité

Québec, le 14 juin 2021 – À l’occasion du 2e anniversaire du Grand Marché, la Ville de Québec et plusieurs partenaires annoncent aujourd’hui la tenue d’activités agricoles et horticoles sur le site d’ExpoCité. Du 19 juin au 12 septembre, les citoyens en apprendront davantage grâce à la mise en œuvre d’un projet pilote de centre éducatif en agriculture urbaine.

Ce nouveau centre est destiné à éduquer les citoyens sur la pratique de l’agriculture urbaine en plus de répondre aux objectifs du Plan d'action en agriculture urbaine 2020-2025 lancé en décembre 2020.

« Je suis heureux que ce projet pilote de centre éducatif en agriculture urbaine voie le jour alors que nous célébrons le 2e anniversaire du Grand Marché, a déclaré le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Les citoyens pourront faire leurs premiers pas vers l’autosuffisance alimentaire grâce à des personnes passionnées qui partageront leurs connaissances et leurs expériences sur le jardinage et la garde d’animaux d’élevage. »

Un appel d'intérêt pour ce projet a eu lieu en février dernier au terme duquel les Urbainculteurs et Fierbourg, centre de formation professionnelle, ont été sélectionnés. Pour la saison estivale 2021, le projet pilote adapté aux consignes sanitaires est mis en œuvre, en prévision de l'accueil d'un projet permanent dès le printemps 2022.

« Il est désormais reconnu que l’agriculture urbaine a une incidence notable sur l’amélioration de notre milieu de vie, qu’il s’agisse de protection de l’environnement, d’autonomie alimentaire ou tout simplement pour embellir notre paysage, a souligné Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. Je remercie tous ceux qui y collaborent et j’invite nos citoyens et visiteurs à faire un tour au Grand Marché cet été pour s’initier à ce loisir ou découvrir de nouvelles astuces. »

« La pandémie a poussé les Québécois chez eux et leur a donné envie de jardiner. Profitons de cet engouement pour l’agriculture urbaine pour renforcer les compétences de nos concitoyens à cultiver de quoi se nourrir, a déclaré M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Ainsi, les consommateurs prennent conscience du temps et du travail derrière chacune de leurs bouchées et auront une meilleure compréhension de l’importance d’encourager nos agriculteurs et de s’approvisionner localement. Ce faisant, ils stimulent la production locale et participent à l’accroissement de l’autonomie alimentaire du Québec. »

« Cette initiative vient confirmer l’engouement des citoyens pour l’agriculture urbaine, une tendance qui viendra se consolider par des acquis qui seront transmis par des experts chevronnés, a mentionné Mme Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon. Il s’agit d’un maillage naturel mais combien inspirant pour nos urbainculteurs! Grâce à ce Centre, nous pourrons assister à l’émergence de projets porteurs directement liés à l’autonomie alimentaire et à l’achat local. »

Des activités pour petits et grands
À compter du samedi 19 juin, les citoyens auront accès à une programmation tant à l'intérieur du Grand Marché que sur le site d'ExpoCité. Le concept vise à permettre aux citoyens d’en apprendre davantage à l'aide de formateurs présents sur le site. Un poulailler-école a d’ailleurs été installé près de l’aire de jeu de la place Jean-Béliveau et sera animé cet été. À l’intérieur du Grand Marché de Québec, des animatrices-horticultrices seront présentes à un kiosque où il sera possible de s’informer et d’en connaître davantage sur certains aspects de l’agriculture urbaine. Sur la terrasse sud du Grand Marché, six vitrines horticoles composent un rallye qui est proposé par les Urbainculteurs. Fierbourg, centre de formation professionnelle, offrira également des ateliers de formation sur différents thèmes, notamment le compagnonnage et l’intégration des insectes à l’alimentation.

« Ce type de projet stimulant permet aux citoyens d’investir l’espace public, à la communauté de s’approprier les lieux tout en leur donnant l’occasion de s’impliquer concrètement dans leur milieu, de développer des intérêts nouveaux et d’acquérir des connaissances et des habiletés. La programmation du centre est complémentaire aux activités du Grand Marché tout en permettant à la clientèle de mieux comprendre la provenance des aliments qu’ils consomment, les modes de production et la réalité quotidienne des producteurs et des marchands, a pour sa part mentionné la directrice générale du Grand Marché de Québec, Mme Jade-Éva Côté Rouillard. »

« Nous sommes très heureux de participer à la mise en place de ce projet pilote en collaboration avec Fierbourg, centre de formation professionnelle, afin que toutes et tous, petits et grands, puissent développer un savoir en agriculture urbaine et découvrir la joie de cultiver leur propre nourriture, partout dans la ville de Québec, a mentionné le directeur général des Urbainculteurs, M. Johann Girault. »

« L’équipe de Fierbourg est très heureuse de son apport au projet pilote du Centre éducatif en agriculture urbaine. Nous souhaitons que les visiteurs puissent profiter de l’expertise de nos enseignants lors des différents ateliers offerts. Nous sommes outillés pour adapter les sujets aux différentes saisons afin de répondre aux besoins de la clientèle. Le tout en nous assurant de mettre en valeur nos producteurs locaux. Ce sera une expérience enrichissante pour tous, a mentionné Mme Mireille Thériault, directrice adjointe de Fierbourg, centre de formation professionnelle. »

Le total du projet est évalué à 135 500 $. Le financement est assuré par la Ville de Québec dont une somme de 94 000 $ provient du volet Vision du développement des activités agricoles et agroalimentaires dans l'agglomération de Québec 2015-2025 du Fonds régions ruralité (FRR). Une subvention de 32 000 $ provient de l’Entente sectorielle sur le développement des activités agricoles et agroalimentaires de la région de la Capitale-Nationale et de la Ville de Lévis 2020-2022 qui regroupe 13 partenaires provenant des milieux gouvernemental, municipal et agricole. Également, une contribution en biens et services d’une valeur de 9 500 $ est offerte par les différents collaborateurs.

Ce projet pilote est réalisé par la Ville de Québec en collaboration avec ExpoCité, le Grand Marché, les Urbainculteurs et Fierbourg, centre de formation professionnelle. Il fait aussi écho au plan d’action en agriculture urbaine adopté par la Ville en décembre dernier.

Pour en savoir plus, les citoyens peuvent visiter le www.expocite.com et www.legrandmarchedequebec.com.



Com-21-268