Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne : pour un développement plus vert et accessible du secteur

Québec, le 29 juin 2021 – La Ville de Québec dévoile aujourd’hui la version finale de sa Vision d’aménagement pour le pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne afin de valoriser le paysage d’entrée de la ville et de dynamiser le secteur. La diversification des usages et la densification résidentielle sur les sites stratégiques et le long des artères, comme le boulevard Wilfrid-Hamel, sont souhaitées par la construction de nouvelles habitations de types variés. La Ville tient à profiter des projets émergents de promoteurs privés afin de se doter d’une vision lui permettant de mieux encadrer le développement et le réaménagement du secteur.

« Rappelons que le cœur de la transformation du pôle urbain passe inévitablement par la conversion de l’autoroute Laurentienne, a rappelé M. Régis Labeaume, maire de Québec. Nous venons donc réaffirmer aujourd’hui notre volonté de créer un réel boulevard urbain dans le secteur. Nous sommes évidemment ouverts à un scénario plus ambitieux porté par le ministère des Transports. Par ailleurs, les citoyens souhaitent des espaces plus verts et circuler librement entre les quartiers jusqu’ici difficilement accessibles, et ce, quel que soit leur mode de déplacement. »

Une bonification de la version préliminaire
La Ville a lancé une démarche de participation publique en février 2019 et une version préliminaire de la Vision a été présentée en octobre 2020. Les citoyens ont pu se prononcer et la version finale a été bonifiée afin de tenir compte de leurs commentaires.

Quelques ajustements sont apportés dans la version finale, dont les suivants :
    ·    préciser l’offre résidentielle souhaitée afin de répondre à des besoins variés :
        -   types de constructions à privilégier (formes et types de logements);
        -   développement résidentiel selon les principes énoncés dans la Vision de l’habitation,
incluant l'offre de logements abordables;
        -   offre adaptée aux familles (entrée indépendante aux logements, façade en retrait de la rue, espaces extérieurs appropriables, proximité des services répondant à leurs besoins, etc.);
    ·    détailler les hauteurs permises et les règles pour baliser la construction de plus grande hauteur afin de maintenir des composantes à l'échelle humaine le long des rues et des espaces publics, tout en assurant un développement équilibré sur l'ensemble du territoire;
    ·    préciser le développement souhaité pour le secteur compris au sud du boulevard Wilfrid-Hamel afin d’intégrer une nouvelle offre résidentielle variée et de désenclaver les abords de la rivière pour en faciliter l’accès pour tous;
    ·    en plus de soutenir la mise en place du transport en commun, diminuer les exigences quant au nombre minimal de places de stationnement;
    ·    ajouter des axes de déplacements actifs pour reconnecter les quartiers;
    ·    ajouter de nombreuses illustrations permettant de mieux visualiser les intentions pour le développement des sites stratégiques et l'aménagement des espaces publics connexes.

Un verdissement important
La version finale de la Vision d’aménagement présente aussi la stratégie de verdissement envisagée ainsi que les actions à privilégier pour :
    ·    créer une trame verte associée aux axes de déplacements actifs de manière à relier les parcs et les espaces verts entre eux;
    ·    préciser les intentions en ce qui concerne le réaménagement des voies de circulation, ainsi que leur verdissement;
    ·    saisir toutes les occasions d’acquisitions de terrains afin de créer de nouveaux espaces de détente, des parcs et des places publiques;
    ·    profiter de chaque intervention réalisée dans les voies publiques afin de bonifier le verdissement et de dépasser la cible minimale de canopée déterminée pour chaque quartier identifié.

Un parc urbain plus grand
Dans ce secteur, il est toujours prévu d’agrandir le parc Victoria à même l’actuel site de la centrale de police, lorsque celle-ci sera relocalisée. Dans l’objectif d’accroître la qualité de vie des résidants du quartier de Saint-Roch, plusieurs interventions sont envisagées afin de : 
    ·    permettre une meilleure connexion et une plus grande ouverture sur le quartier de Saint-Roch;
    ·    mieux structurer les différentes zones d’activités du parc en y ajoutant des espaces de détente et de l’agriculture urbaine;
    ·    repenser, au besoin, les cheminements de déplacements actifs qui desservent le parc;
    ·    bonifier considérablement le verdissement, puisque l’agrandissement du parc Victoria représente à lui seul une augmentation de 1 % de la canopée pour le quartier de Saint-Roch.

Les grandes orientations de la Vision
Rappelons que les six grandes orientations de développement du secteur sont maintenues. Il s’agit de :
    1.    soutenir la croissance et la diversification des activités économiques;
    2.    diversifier les fonctions et accroître l’offre résidentielle;
    3.    densifier à même les terrains vacants ou sous-développés;
    4.    encourager les déplacements actifs et le déploiement du transport en commun;
    5.    créer un environnement urbain agréable, sécuritaire où la qualité de vie prédomine (espaces publics, verdissement et réduction des îlots de chaleur);
    6.    valoriser le paysage d’entrée de la ville et doter le pôle urbain d’une image de qualité.

Des programmes particuliers d’urbanisme nouvelle génération
« Nous sommes conscients que le territoire du pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne est appelé à connaitre d’importantes transformations au cours des prochaines années et qu’il est difficile d’anticiper de façon précise la forme exacte que prendront les projets immobiliers à venir, a précisé Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. La Ville souhaite donc assurer un encadrement du développement à la fois suffisant pour l’orienter, tout en demeurant assez souple pour réaliser des ajustements dans le temps. »

Ainsi, pour la mise en œuvre de ses différentes visions d’aménagement, la Ville veut adopter un cadre normatif adapté à l’évolution des quartiers et des projets de développement. Pour ce faire, elle choisit les programmes particuliers d’urbanisme (PPU) comme outil réglementaire. Un PPU allégé pourrait présenter les principales normes stratégiques et essentielles à la mise en œuvre de la Vision, comme les usages et les hauteurs. Les autres normes non mentionnées dans les PPU comme l’aire verte, les marges, l’affichage et les aménagements extérieurs seraient régies par la réglementation sur l’urbanisme (modifications de zonage simples).

Le moment venu, les citoyens seront invités à donner leur avis sur les programmes particuliers d’urbanisme en prenant part à différentes activités de participation publique.

Entre temps, certains projets ponctuels particulièrement avancés, lorsque conformes à la Vision, pourront être visés par des modifications réglementaires ciblées afin d'en permettre la mise en œuvre. Là aussi, les citoyens seront consultés et pourront exprimer leur opinion sur les changements proposés.

À propos des visions d’aménagement
Une vision d’aménagement reflète les grandes orientations de développement de la Ville pour un secteur dont la localisation est stratégique et où des projets immobiliers ou urbains structurants sont en cours de planification, comme l’arrivée du tramway. Elle a pour objectif d’orienter l’aménagement et le développement d’un secteur en lien avec sa vocation, son cadre bâti, les déplacements de ses usagers et la qualité de son domaine public.

Les détails concernant la Vision d’aménagement pour le pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne sont accessibles au ville.quebec.qc.ca/visionsamenagement, sous l’onglet Pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne.

 Annexe : Pôle urbain Wilfrid-Hamel–Laurentienne                                



Com-21-310