Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

L’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres poursuit son essor

Québec, le 15 juillet 2021 – La Ville de Québec a inauguré le nouveau pavillon de la Pointe-aux-Lièvres et la passerelle de la Tortue enjambant la rivière Saint-Charles, concrétisant davantage sa vision de faire de l’écoquartier un lieu accessible et animé. Le pavillon est déjà ouvert au public, alors que la passerelle sera accessible aux citoyens dès demain.

« Il y a un peu plus de dix ans, nous nous imposions tout un défi : celui de redonner vie à cet ancien secteur industriel afin de créer un milieu exemplaire, a exprimé le maire de Québec, M. Régis Labeaume. Pour développer l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres, nous prenions alors l’engagement de créer un milieu où la qualité de vie prédomine, avec une variété dans l’offre de logements et des critères stricts pour respecter les plus hautes normes en matière de développement durable. Aujourd’hui, avec la réalisation de la passerelle et du pavillon d’accueil, en plus de tous les bâtiments construits et en construction, nous pouvons affirmer que nous avons gagné notre pari. »

« Notre gouvernement soutient les municipalités du Québec afin d’assurer la vitalité, l’attractivité et le développement durable de leur territoire. La passerelle cyclo-piétonne de la Pointe-aux-Lièvres en est un bel exemple! Au nom de ma collègue et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, je salue l’engagement des partenaires et de tous ceux et celles qui ont contribué au projet. Nous pouvons être fiers, car en unissant nos efforts, nous permettons à la population de profiter de ces infrastructures pour leurs déplacements ou leurs loisirs », a mentionné la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault.

Une passerelle pour tisser des liens
« La réalisation de la passerelle concrétise l’un des principaux objectifs du Plan de mise en valeur des rivières, soit de favoriser leur accessibilité en tissant des liens avec les quartiers, en l’occurrence les quartiers Saint-Roch et du Vieux-Limoilou, a précisé Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Les résidants de l’écoquartier pourront ainsi se rendre facilement, à pied ou à vélo, jusqu’aux commerces et services de proximité de la 3e Avenue. »

Les déplacements actifs constituent l’un des critères d’aménagement de l’écoquartier et l’ajout d’un lien cyclable s’inscrit dans la Vision des déplacements à vélo.

La construction de la passerelle de la Tortue et l’aménagement de ses approches sur les deux rives de la rivière Saint-Charles ont requis un investissement global de 6,1 M$ répartis entre le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (5 M$) et la Ville de Québec (1,1 M$).

Le nom de la passerelle a été proposé par le comité de toponymie de la Ville. La tortue, en plus d’être associée à l’histoire du site et aux traditions des Premières Nations, évoque une promenade contemplative pour joindre le parc de la Pointe-aux-Lièvres.

Un pavillon de services pour bonifier l'offre récréative
« Le pavillon vient remplacer les deux roulottes défraîchies utilisées temporairement depuis la réalisation de la première phase d’aménagement en 2009, a rappelé M. Steeve Verret, membre du comité exécutif responsable des loisirs, des sports et de la vie communautaire. Le bâtiment offrira de nombreux services aux citoyens dans un environnement fonctionnel, sécuritaire, pérenne et universellement accessible ».

Les services comprennent une salle pour les patineurs, une salle de fartage pour les skieurs, un espace pour la location d’équipements récréatifs, un garage pour entreposer les véhicules d’entretien des sentiers glacés et divers espaces publics. Une grande salle polyvalente est également disponible pour la tenue d’activités récréatives et événementielles en toute saison. Celles-ci pourront d’ailleurs être bonifiées grâce aux aménagements, incluant un jeu d’eau et un circuit d’entrainement, que réalisera la Ville dans les espaces situés entre la passerelle et le pavillon, entre 2022 et 2024.

En outre, le pavillon constitue une 7e halte de service quatre-saisons pour les usagers du parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles.

Une œuvre d’art sera installée au cours de l’automne 2021 dans le parterre central situé entre le pavillon et la rue de la Pointe-aux-Lièvres.

La Société de la rivière Saint-Charles sera l’organisme mandaté par la Ville pour assurer l’accueil, l’information, la surveillance ainsi que la gestion des locations de salles.

La construction du pavillon de la Pointe-aux-Lièvres a été rendue possible grâce à la collaboration financière de 3,56 M$ du gouvernement du Québec (0,60 M$ du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour la décontamination du sol et 2,96 M$ de la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale dans le cadre du Plan de mise en valeur des rivières). La contribution de la Ville de Québec s’élève à 2,34 M$.



Com-2021-356