Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

L’avenir du Colisée dédié aux sports émergents

Québec, le 25 août 2021 – La Ville de Québec a annoncé aujourd’hui le projet qui assurera la pérennité du Colisée ainsi que sa réouverture au public. Le Colisée de Québec, vacant depuis 2015, deviendra un centre dédié aux sports émergents et permettra la pratique d’activités comme les sports acrobatiques, l’escalade sportive, la planche à roulettes, le BMX et le patin à roues alignées.

Dès son ouverture prévue en 2025, le nouveau centre offrira une aire de jeux intérieure et extérieure pour la pratique libre de plusieurs sports et deviendra le lieu par excellence pour de nouveaux sports olympiques (ou en voie de reconnaissance). Il pourra également accueillir des compétitions de calibre amateur à élite. L’aire de jeux intérieure sera modifiée pour atteindre une superficie plancher de 2 659 m2. Elle sera complétée d’une aire de jeux extérieure d’environ 5 000 m2.

L’aménagement extérieur sera l’occasion de verdir le stationnement à l’est du Colisée, d’améliorer la canopée et de diminuer les îlots de chaleur du secteur. Il offrira des lieux de circulation fluide, favorisant les déplacements actifs dans le secteur.

« Le Colisée sera un équipement majeur pour la pratique du sport émergent à Québec, a déclaré M. Régis Labeaume, maire de Québec. Nous savons que cette nouvelle étape dans la vie du Colisée était attendue avec impatience; il redeviendra un incontournable dans la vie des citoyens de Québec. »

« En offrant un nouvel espace de vie plus vert et favorisant les transports actifs (marche et vélo), ce projet concorde parfaitement avec la nouvelle vision Wilfrid-Hamel–Laurentienne à proximité, a ajouté Mme Marie-Josée Savard, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, il permettra de revaloriser un secteur du quartier Limoilou et de retisser le noyau urbain autour de celui-ci. »

« Ces nouveaux aménagements s’adapteront à merveille au site d’ExpoCité, a affirmé M. Jérémie Ernould, président du conseil d’administration d’ExpoCité. En plus de susciter l’adhésion de la population locale et régionale, une installation de cette envergure permettra également d’attirer une clientèle touristique. »

« Ces nouvelles installations modernes feront sans aucun doute le bonheur de nos jeunes concitoyens, a souligné M. Steeve Verret, membre du comité exécutif responsable des loisirs, des sports et de la vie communautaire. Ce projet comblera un besoin à l’égard de plusieurs sports émergents en forte demande chez les jeunes, notamment. »

Investissements prévus
Un investissement de base estimé à 13,6 M$ permettra, dans l’enceinte du Colisée, à la fois la mise à niveau de l’infrastructure (toiture, plomberie, chauffage), le remplacement et la mise aux normes de certains aménagements et équipements existants. Afin d’assurer la sécurité des occupants et de préparer l’accueil d’équipements sportifs, notamment en élargissant la surface de jeu, un investissement supplémentaire est estimé à 6,2 M$. Le coût total de la mise à niveau est de 19,8 M$.

Des investissements supplémentaires d’environ 15 à 20 M$ sont par ailleurs attendus pour permettre le déploiement des infrastructures sportives intérieures et extérieures, mais également pour verdir le stationnement à l’est du Colisée. La Ville entend maintenant déployer les efforts nécessaires pour développer des partenariats dans le domaine sportif ou financier pour ce nouvel équipement ajoutant à l’offre sur le site d’ExpoCité.

Échéancier
La durée totale pour aménager le site et le bâtiment est évaluée à 36 mois du début des expertises à la fin des travaux. Le Festival international d’été de Québec ayant un bail pour l’occupation de la dalle de la patinoire jusqu’au 30 septembre 2023 fera en sorte que les travaux débuteront en octobre 2023 et s’achèveront en décembre 2025.

 À propos du Colisée
Les plans du nouveau Colisée, construit en 1949, sont réalisés par deux collectifs d’architectes : Blatter et Caron et Rinfret et Bouchard. La structure construite grâce à de nouvelles techniques est constituée d’une impressionnante voûte en béton armé, suspendue à de grandes arches. Elle constitue une prouesse d’ingénierie pour l’époque. Grâce à cette technique permettant d’ériger de grands espaces de béton sans colonnes en un temps record, la construction du Colisée, n’a duré que sept mois (du 24 mai 1949 au 8 décembre 1949). L’aréna, d’une capacité de 10 004 places, est le cinquième aréna majeur construit à Québec. En 1980, il sera rénové afin d’y ajouter 5 000 places, en vue de l’accession des Nordiques de Québec par la Ligue nationale de hockey. Dès 1981, le Colisée nouvellement rénové offre 15 176 sièges. Depuis septembre 2015, ses activités ont été déplacées vers le Centre Vidéotron.