Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Une œuvre d’art en hommage à la nature au parc de l’Anse-à-Cartier

Québec, le 3 septembre 2021 – La Ville de Québec dévoile la maquette de l’œuvre d’art destinée au parc de l’Anse-à-Cartier, situé près de la rivière Saint-Charles, dans l’arrondissement de La Cité-Limoilou. Réalisée par Nico Williams, un artiste autochtone de la relève, l’œuvre s’intitule Biindaakoozh, qui signifie « Faire une offrande et rendre grâce » dans la langue parlée par les Anichinabés, la communauté d'origine de l'artiste. Elle sera inaugurée au printemps 2022.

« Cette œuvre a été sélectionnée à la suite d’un concours destiné aux artistes autochtones de la relève n’ayant jamais réalisé de projet permanent en art public, a déclaré Mme Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements. Elle s’inscrit dans notre volonté de favoriser la cohésion sociale en démocratisant l’art et la culture. En plus d’être hautement significative, la création de Nico Williams sublimera la beauté du parc de l’Anse-à-Cartier. Le fini miroir des perles d’aluminium produira un effet de réflexion qui attirera sans aucun doute le regard des passants! »

L’œuvre est une large sculpture composée de cylindres de métal installée dans l’espace, faisant référence à la technique de tissage de perles peyote. Le motif géométrique floral au centre de la sculpture représente une plante médicinale utilisée par les communautés autochtones lors de cérémonies de remerciement. L’œuvre symbolise la réciprocité et exprime la gratitude envers la beauté de l’environnement naturel du parc et envers ce que la nature a à offrir.

Encourager la relève autochtone
Le concours d’art public s’adressait aux artistes de 35 ans et moins appartenant au peuple inuit ou à l’une des Premières Nations du Canada, qui habitent la province de Québec. Les intéressés devaient exercer une pratique artistique en continu, qu’elle soit traditionnelle, coutumière, actuelle ou naviguant entre ces différents modes d’expression.

Nico Williams a été mentoré par l’artiste huron-wendat Ludovic Boney pour la réalisation de ses plans, devis et estimations de coûts. Le budget pour la réalisation et l’installation de l’œuvre d’art est de 60 000 $, taxes incluses.

Pour en savoir plus sur les projets d’art public à Québec, les intéressés peuvent consulter le ville.quebec.qc.ca/artpublic.

420-COM-a



Com-21-420