Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Amélioration des équipements municipaux : la fin des Chantiers urbains 2021 soulignée

Québec, le 14 octobre 2021 – La Ville de Québec a souligné, jeudi dernier, la fin prochaine des quatre projets d’amélioration d’équipements et de sites municipaux menés par une cohorte de jeunes adultes dans le cadre du programme Chantiers urbains 2021. Différents partenaires ont salué la persévérance et le dépassement des participants ainsi que la qualité de leur travail lors d’une activité de remise de certificats. Les projets ont été rendus possibles grâce, entre autres, à une participation financière de 490 000 $ de la Ville de Québec.

Le programme Chantiers urbains vise la mise en place de plateaux de travail permettant la réinsertion socioprofessionnelle de jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans éloignés du marché du travail, par l’acquisition d’aptitudes concrètes pour le travail, le développement de saines habitudes de vie et l’élaboration d'un projet de vie (retour aux études, intégration au marché du travail, etc.).

Les tâches confiées aux jeunes sont variées. Elles comprennent l’entretien des parcs, des sentiers et des jardins communautaires et la mise à niveau des aires de jeux sur l’ensemble du territoire municipal, ainsi que le nettoyage de graffitis dans l’arrondissement de La Cité-Limoilou. Ainsi, en plus de favoriser l’employabilité des jeunes adultes et leur développement personnel, les Chantiers urbains contribuent à l’embellissement de la ville, au bénéfice de toute la communauté.

Le programme se déroule sur 30 semaines et se conclut par une attestation de métier semi-spécialisé reconnue par le ministère de l’Éducation. Mis sur pied en 2002, il accueille chaque année une quarantaine de jeunes.

Le déploiement du programme est également rendu possible grâce à la participation des centres de services scolaires de la Capitale et des Premières-Seigneuries, des carrefours jeunesse-emploi, du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et de Sphère Québec.                                                 



Com-21-485