Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Réaction au rapport Altus : Québec présente une fiscalité compétitive tant pour les particuliers que pour les entreprises

Québec, le 4 novembre 2021 – La Ville de Québec considère que le rapport de la firme Altus publié hier concernant l’analyse comparative annuelle des taux de taxation foncière au Canada où 11 municipalités sont comparées, ne reflète pas la compétitivité fiscale de Québec quant à la facture de taxes.

L’analyse omet de tenir compte du coût moins élevé de l’immobilier et du logement à Québec par rapport aux autres villes. Comme la valeur des logements est moins élevée à Québec, le taux de taxe ne reflète pas la facture de taxes à payer. Dans les faits, la facture de taxes à Québec est comparable et même plus avantageuse que dans plusieurs grandes villes. Rappelons que le taux de taxation est toujours ajusté en fonction de la valeur des propriétés.

Concernant le secteur résidentiel, les informations déposées au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour l’année 2020 montrent que pour les cinq plus grandes villes du Québec, la facture de taxes pour une habitation moyenne à Québec est compétitive, notamment par rapport à Montréal, comme le démontrent les données du tableau suivant : Annexe 1 (PDF)

Concernant le secteur non résidentiel, l’étude de KPMG réalisée pour la Ville de Québec permet de comparer la facture de taxes foncière par types de commerces. La fiscalité non résidentielle de Québec est compétitive par rapport aux grandes villes canadiennes, elle est notamment inférieure à Toronto, Ottawa et Montréal, comme le démontrent les données des tableaux suivants : Annexes 2 et 3 (PDF)



Com-21-508