Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

L’écocentre Jean-Talon sera rénové pour accueillir encore plus de citoyens

Québec, le 13 mai 2022 – La Ville de Québec annonce qu’une entente de gré à gré a été conclue avec GFL Environnemental inc. concernant l’écocentre Jean-Talon. Cette entente structurante à long terme s’échelonnera de 2022 à 2032 et permettra d’entreprendre des travaux de rénovation et d’amélioration du site afin d’offrir un service bonifié aux utilisateurs.

« Nous constatons une augmentation de 41 % de l’utilisation des cinq écocentres de la Ville de Québec, a mentionné Mme Marie-Josée Asselin, vice-présidente du comité exécutif responsable de la gestion des matières résiduelles. C’est une bonne nouvelle en soi qui nous démontre que les citoyens sont de plus en plus sensibilisés à l’importance d’acheminer au bon endroit les matières résiduelles. L’écocentre Jean-Talon a reçu la visite de plus de 66 500 citoyens en 2021. Il s’agit du troisième en importance pour le nombre de visites, mais le plus important en ce qui concerne le volume de matière reçue. La modernisation permettra de doubler la capacité du site et de le rendre conforme aux meilleures pratiques, en assurant la sécurité des travailleurs et des utilisateurs. Les écocentres permettent de revaloriser plusieurs matières qui auraient normalement abouti dans des sites d’enfouissement. Plus les citoyens utilisent les écocentres, plus nous réduisons notre empreinte. »

Valoriser toujours plus de matières
Les écocentres reçoivent les matières d'origine résidentielle en vue de leur valorisation. Y sont acceptées les matières qui ne vont ni aux ordures ni au recyclage, ce qui inclut, entre autres, les résidus dangereux, le matériel électronique, les matériaux de construction et les encombrants. Ils sont complémentaires aux autres services de collecte offerts par la Ville.

L’entente avec GFL Environnemental inc. prévoit la modernisation complète de l'écocentre Jean-Talon afin d'en faire un site répondant aux meilleures pratiques en vigueur dans le domaine de la valorisation des matières. Il sera agrandi et sa capacité à recevoir et à traiter la matière sera augmentée. Les plus hautes normes en matière de santé et sécurité seront également implantées. La modernisation permettra l'ajout de balances pour assurer une traçabilité optimale des matières.

« Nous sommes très fiers de ce partenariat avec la Ville de Québec, a ajouté M. Yazan Kano, vice-président régional de GFL Environnemental inc. La valorisation des matières résiduelles est dans l'ADN de notre entreprise, c'est pourquoi nous avons pris la décision d'investir 5,3 millions de dollars dans la modernisation de l'écocentre Jean-Talon et ainsi de contribuer au développement de l'économie circulaire avec les citoyens de Québec. »

Une autre option : l’écocentre mobile
En plus des cinq écocentres accessibles aux citoyens, la Ville met en place chaque année huit journées où l’écocentre mobile se déplace dans les quartiers à forte densité. Ces sites d'appoint permettent de se départir de résidus domestiques dangereux comme les piles, les batteries et les ampoules fluocompactes, et de petits appareils électroniques et électriques.

Pour en savoir plus sur les écocentres et connaître l’horaire de l’écocentre mobile, il suffit de visite le ville.quebec.qc.ca/ecocentres.



Com-2022-274