Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Nouvelle réglementation pour mieux économiser l’eau potable dans son utilisation extérieure

Québec, le 9 juin 2022 – La Ville de Québec modifie sa réglementation sur les usages extérieurs de l’eau potable et invite les citoyens à adopter de bonnes pratiques pour économiser la ressource. Le règlement de l’agglomération de Québec sur l’eau potable (R.A.V.Q. 1401) entre en vigueur aujourd’hui.

« Le règlement qui entre vigueur aujourd'hui vise à économiser l'eau potable, a déclaré Mme Marie-Josée Asselin, vice-présidente du comité exécutif responsable de l’environnement. On le sait, l'eau n'est pas une ressource inépuisable, il faut donc en faire une gestion responsable et durable. Aussi, il est important de rappeler à toutes les citoyennes et tous les citoyens que, durant l’été, la consommation d'eau grimpe en flèche en raison d’usages non essentiels et que les usines de traitement d'eau potable atteignent parfois la capacité maximale de production. Il est important que chacun participe à économiser et protéger l'eau potable pour assurer sa pérennité! »

Une brigade de l’eau parcourt tout l’été les différents quartiers de la ville pour sensibiliser les citoyens au respect de la nouvelle réglementation et les conseiller sur les meilleures pratiques d’économie d’eau potable.

Info-Eau
Le service en ligne Info-Eau permet aux citoyens de connaître les périodes durant lesquelles ils peuvent utiliser l’eau potable à l’extérieur, que ce soit pour arroser une pelouse, laver un véhicule ou remplir une piscine. Pour de l’information téléphonique, il convient de composer le 311.

Principales modifications réglementaires

  •  Lavage des entrées, des allées et des aires de stationnement
Le R.A.V.Q. 1401 précise que le nettoyage printanier est autorisé une seule fois, du 1er mai au 15 juin.

Le nettoyage peut toutefois se faire en tout temps pour les travaux de peinture, la pose d’un enduit protecteur ou pour le retrait d’un produit ou d’une substance qui ne peut l’être à l’aide d’un moyen mécanique, comme un balai ou un souffleur à feuilles.
  •  Arrosage des pelouses et des autres végétaux
L’arrosage varie en fonction du type de système d’arrosage utilisé, du numéro de rue (arrosage permis les jours pairs, pour les numéros pairs, et les jours impairs pour les numéros impairs) et de l’arrondissement où se trouve la propriété.

L’arrosage des pelouses est permis une journée par semaine, durant 2 h, comparativement à trois journées auparavant, durant 3 h. Toutefois, une deuxième journée prédéfinie est tolérée en 2022.

L’arrosage manuel des autres végétaux (arbres, arbustes, potagers, boîtes à fleurs, plates-bandes et toitures végétalisées) demeure permis en tout temps. L’arrosage par un autre moyen est cependant permis trois journées par semaine.

En outre, il est désormais obligatoire de munir un système d’arrosage mécanique d’une minuterie.

Le calendrier en annexe précise les périodes d’arrosage autorisées.

  •  Remplissage des piscines
Du 1er mai au 15 juin, il est désormais possible de remplir sa piscine sans contrainte d’horaire en respectant le principe d’alternance des jours pairs et impairs selon le numéro de rue. Après cette date, il n’y a aucune restriction.
  •  Appareils utilisant ou fonctionnant à l’eau potable
Un délai de grâce est ajouté pour le remplacement des toilettes à chasse d’eau périodique. Celles-ci doivent être remplacées par un appareil à faible débit d’ici le 1er janvier 2023.

En ce qui concerne les appareils hydrauliques, leur utilisation est possible s’ils sont reliés à une boucle de recirculation de l’eau maintenue en bon état de fonctionnement en tout temps. Un délai de grâce est également ajouté pour le remplacement des systèmes non conformes, soit d’ici le 1er janvier 2024.

Le règlement mentionne aussi l’obligation de maintenir les lave-autos en bon état de fonctionnement et de procéder à un entretien annuel.

De préoccupants pics de consommation estivaux
La Ville possède quatre usines de traitement d’eau potable (UTE) réparties sur le territoire. Leur capacité globale de production est de 400 000 m3/jour. Au-delà de 80 % de cette capacité, soit 320 000 m3/jour, plusieurs enjeux sont susceptibles de se manifester, comme une diminution de la pression dans le réseau d’aqueduc et une disponibilité insuffisante d’eau pour répondre à un incendie important.

Une trop forte demande contribue aussi à abaisser le niveau des rivières, ce qui nuit à la biodiversité.

Production moyenne saisonnière

Période

Débits (m3/j)

Automne/hiver (typique)

232 000 m3

Été (typique)

263 000 m3 (+13 %)

Été 2021 (moyenne des périodes de haute consommation)

310 000 m3 (+34 %)

Été 2021 (pic de consommation)

351 000 m3 (+51 %)

Durant la saison estivale, l’arrosage est la principale source du surcroit de consommation d’eau. C’est pourquoi il convient de le limiter le plus possible, notamment en pratiquant l’herbicyclage, soit en tondant la pelouse à une hauteur d’environ 8 cm et en respectant l’état de dormance (pelouse jaunie) dans lequel la pelouse entre durant les périodes de canicule.

Pour en savoir plus, les citoyens peuvent consulter Info-Eau.

Annexe : Calendrier d'arrosage



Com-2022-339