Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Initiative de développement économique communautaire : une nouvelle collaboration entre la Ville et la Nation huronne-wendat

Québec, le 20 juin 2022 La Ville de Québec et la Nation huronne-wendat annoncent leur participation à l’Initiative de développement économique communautaire (IDEC).

Ce programme national offert conjointement par le Conseil pour l’avancement des agents de développement autochtones (Cando) et la Fédération canadienne des municipalités (FCM) permettra aux deux communautés de collaborer encore davantage sur le plan du développement économique. Le programme de l'IDEC offre un processus concret d’accompagnement pour renforcer les relations entre les Premières Nations et les municipalités voisines.

« Cette entente vient sceller un nouveau jalon dans notre collaboration avec la Nation huronne-wendat qui ne cesse de grandir, a déclaré M. Bruno Marchand, maire de Québec. La Nation contribue grandement à la richesse économique collective de notre région tout en participant à l’essor culturel et historique de Québec. J’ai bon espoir que cette collaboration s’étendra à bien d’autres secteurs et qu’ainsi nous pourrons continuer de nous inspirer l’un et l’autre des bonnes pratiques mises en place. Je remercie le Grand Chef pour son ouverture et sa contribution à faire avancer notre région. »

« L’Initiative de développement économique communautaire nous donne une occasion privilégiée supplémentaire pour consolider nos relations d’amitié et de collaboration avec la Ville de Québec, a ajouté M. Rémy Vincent, Grand Chef de la Nation huronne-wendat. C’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt que nous intégrons ce programme triennal et je suis convaincu que les projets qui naîtront de ces discussions seront porteurs de retombées importantes pour la Nation. Le programme de l’IDEC nous offre une chance unique d’avoir le bon mécanisme en place pour mener à terme nos objectifs économiques conjoints. »

C’est dans l’esprit d’harmonie qui règne depuis plus de 400 ans que la Ville et la Nation ont entamé leur participation au programme. Ce nouveau partenariat leur permettra de se réunir autour d’une même table pour échanger sur les défis communs en matière de développement économique, de travailler en équipe et de bâtir un plan stratégique conjoint. Plusieurs thèmes pourront être abordés comme l’aménagement des terres, le développement régional et touristique ainsi que des ententes sur les infrastructures et services.

Cet engagement survient quelques semaines après la confirmation de l’ajout de Wendake aux territoires admissibles à la Vision entrepreneuriale Québec 2026 qui soutient les entreprises à travers divers programmes et mesures d’aide financière. Il démontre une fois de plus l’étroite collaboration entre la Ville de Québec et le Conseil de la Nation huronne-wendat.

Candidature à l’échelle nationale
La Ville de Québec et la Nation ont déposé leur candidature en décembre 2021 et elle a été retenue parmi 34 candidatures à travers le Canada. Elles seront parmi l’un des huit partenariats au pays à se lancer dans ce programme triennal de collaboration Premières Nations-municipalités, qui s’étalera de 2022 à 2025.  

Les collectivités qui participent au programme de l’IDEC bénéficient de réunions mensuelles de travail dirigées par un animateur, d’ateliers semestriels, et d’une série judicieuse d’activités et d’outils favorisant le renforcement des relations, des processus et des ressources. Le premier atelier de travail entre la Ville et la Nation se tiendra en septembre prochain.

À propos de l’IDEC
L’Initiative de développement économique communautaire Premières Nations et municipalités vise à accroître la prospérité économique des Premières Nations et des municipalités participantes en soutenant la mise en œuvre d’initiatives conjointes de développement économique communautaire et de planification de l’aménagement des terres. Issue d’une collaboration entre Cando et la FCM, l’IDEC bénéficie du soutien financier de Services aux Autochtones Canada.

                                                



Com-22-367