Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

Résultats financiers 2021 : la Ville dégage un excédent de 56,5 M$ tout en investissant davantage

Québec, le 20 juin 2022 – La Ville de Québec annonce qu’elle a terminé son exercice financier 2021, couvrant la période du 1er janvier au 31 décembre dernier, avec un excédent des revenus sur les dépenses de 56,5 M$. La dette nette présente, quant à elle, une diminution de 12,4 M$ par rapport à 2020, dans le respect des paramètres du cadre financier. C’est ce qui se dégage du rapport financier et de la reddition de comptes financière 2021, dont les résultats ont été dévoilés aujourd’hui.

« La rigueur et le professionnalisme des équipes de la Ville nous permettent aujourd’hui d’arriver avec un bilan financier positif qui nous transporte vers l’avenir, a déclaré le maire de Québec, M. Bruno Marchand. Nos équipes se donnent une vision à long terme qui permet de mieux anticiper les imprévus et jongler avec ceux-ci afin d’avoir des bilans efficaces. La Ville ne perd pas de vue l’objectif d’un retour à la normale tout en respectant un cadre financier rigoureux. Nous pouvons être fiers du travail accompli. La Ville a soutenu ses commerçants, a maintenu les services aux citoyens et a continué à voir plus loin. Le surplus dégagé cette année nous permettra de réaffecter des sommes dans les secteurs clés de Québec. »

« Aujourd'hui, nous annonçons un léger surplus budgétaire que nous souhaitons utiliser dans des secteurs névralgiques, a déclaré le vice-président du comité exécutif, M. Pierre-Luc Lachance. Québec est gérée avec rigueur et professionnalisme par nos équipes et c'est exactement ce que nous nous sommes engagés à faire dans notre gestion des finances publiques. Notre approche et nos résultats prouvent encore une fois que la Ville, par l’entremise de ses gestionnaires, est bien gérée. »

Les revenus et les dépenses
Les résultats financiers 2021 de la Ville indiquent des revenus totaux de 1 616,0 M$, comparativement à des dépenses totales de 1 560,0 M$. Le budget adopté s’élevait à 1 581,6 M$.

Les revenus de 1 616,0 M$ sont supérieurs aux prévisions de 34,4 M$, et ce, en considérant le gel des taxes pour les immeubles résidentiels et non résidentiels ainsi que des tarifications. Cet écart se justifie principalement par l’activité immobilière exceptionnelle. Les écarts importants sont les suivants :

§ 

27,1 M$

Droits sur mutations immobilières en raison de l'effervescence du marché immobilier.

§ 

7,1 M$

Hausse des volumes et des prix des matières produites par le centre de tri.

§ 

5,6 M$

Taxes et compensations tenant lieu de taxes découlant principalement des ajouts au rôle d’évaluation.

§ 

5,5 M$

Vente d’actifs immobiliers détenus par la Ville.

§ 

-14,1 M$

Réduction de l'appropriation provenant de l'excédent affecté de 6,8 M$ et utilisation non requise du fonds de prévoyance pour 7,3 M$.

Les dépenses de 1 560,0 M$ sont en hausse de 4,8 % par rapport à 2020 et inférieures aux prévisions de 21,6 M$. Cet écart budgétaire provient principalement des éléments suivants :

§ 

7,8 M$

Bureau des grands événements : réduction des dépenses en lien avec l'annulation d'événements en raison de la pandémie.

§ 

5,9 M$

Gestion des immeubles : économies de dépenses d'énergie et mouvements de personnel.

§ 

4,1 M$

Traitement des eaux : phasage graduel du démarrage du centre de biométhanisation des matières organiques.

§ 

2,4 M$

Gestion des matières résiduelles : utilisation moindre qu'anticipée de locations de camions, quantités moindres que prévues dans les écocentres et mouvements de personnel.

§ 

5,6 M$

Économies générales dans les unités administratives.

§ 

-7,7 M$

Police et Protection contre l'incendie : ressources supplémentaires requises pour les opérations policières et heures supplémentaires.

§ 

3,5 M$

Économies au service de la dette.

En 2021, les coûts reliés à la pandémie se situent à 42,2 M$. Les détails financiers liés à la pandémie sont présentés dans un second communiqué.

La différence entre les revenus et les dépenses résulte en un excédent de 56,5 M$ qui sera utilisé pour renflouer le fonds de prévoyance et procéder à la création et à la bonification des excédents de fonctionnement affectés à différents programmes.

Dette nette et service de la dette
La dette nette comprend l’ensemble des emprunts contractés par la Ville, déduction faite de la portion remboursable par des tiers (principalement de subventions gouvernementales) et des sommes accumulées pour son remboursement. En conformité avec l’évolution prévue au cadre financier, la dette nette poursuit sa diminution et atteint 1 551,3 M$, soit une baisse de 12,4 M$ par rapport à 2020.

Quant au service de la dette, qui comprend l’ensemble des sommes que l’organisation est tenue de verser pour rembourser le capital et payer les intérêts et les frais d’émission d’obligations municipales au cours de l’exercice financier, ce dernier atteint 282,4 M$ en 2021, soit un écart favorable de 3,5 M$ (1,2 %) avec les prévisions budgétaires.

Rémunération globale, effectif et productivité
La rémunération globale pour 2021 atteint 581,3 M$ et présente un écart défavorable de 3,3 M$ par rapport aux prévisions budgétaires. Elle représente 37,3 % des dépenses de fonctionnement avant les éléments extrabudgétaires.

L’effectif comprend l’ensemble des personnes au service de l’organisation, il est exprimé en nombre de personnes/année (p.a.). L’effectif a atteint 5 117 p.a. en 2021, soit un écart favorable de 45 p.a. (0,9 %) par rapport aux prévisions budgétaires.

Investissements
En 2021, les sommes investies sur le territoire de la ville (excluant le Réseau de transport de la Capitale) atteignent 608,3 M$. Ces investissements sont en hausse de 24,7 % par rapport à 2020. Des variations à la hausse sont enregistrées notamment, dans les infrastructures d’eau potable et d'eaux usées, les sites d'enfouissement et l’incinérateur. La Ville continue ainsi d’investir dans les infrastructures et pour l’amélioration des services aux citoyens.

Tramway
Les investissements cumulatifs réalisés à cette date sont de 176,4 M$, dont 89,9 M$ en 2021. Les coûts engagés, incluant ces investissements, représentent 250,3 M$.

Cadre financier et paiement comptant des immobilisations (PCI)
Un des éléments majeurs du rapport financier et de la reddition de comptes financière 2021 est le respect des objectifs et des politiques financières présents dans le cadre financier de la Ville. Elles encadrent les pratiques de gestion financière et servent de guide à la prise de décision afin, entre autres, de faire face aux défis financiers croissants, de diminuer la pression sur la dette par les PCI et de sécuriser et contrôler la dette en fonction de paiements accélérés.

Les PCI ont atteint 156,3 M$ en 2021. Comme le prévoit le cadre financier, les PCI poursuivront leurs progressions jusqu’en 2022 pour atteindre 175,0 M$, pour un effort global consacré au PCI et à la réserve financière de 225,0 M$ annuellement à compter de cette date.

Les détails concernant le rapport financier 2021 et la reddition de comptes financière 2021 sont accessibles dans la section À propos, Profil financier, sur le ville.quebec.qc.ca.



Com-371