Passer au contenu principal

Accueil / À propos de la ville / Espace presse / Communiqués / Communiqué

Espace presse

Communiqué

La campagne d’échantillonnage pour approfondir la connaissance de la qualité de l’air dans l’arrondissement de La Cité- Limoilou est en cours

Québec, le 3 novembre 2022 – Dans le cadre de leur collaboration pour approfondir les connaissances sur la qualité de l’air, la Ville de Québec, le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs ainsi que le Port de Québec annoncent que huit stations de mesure fonctionnent actuellement. La campagne d’échantillonnage, d’une durée de deux mois, permettra l’analyse des matières particulaires et d’une trentaine de métaux, dont le nickel.

« Nous marquons un pas de plus dans cette collaboration avec le Port et le gouvernement du Québec concernant la qualité de l'air, a souligné M. Bruno Marchand, maire de Québec. Nous sommes en train de construire un vrai répertoire de données qui orientera nos actions pour la suite. Ces données nous permettront de nous ajuster, de nous améliorer et d'apprendre sur nous-mêmes. »

« Mon ministère collabore avec la Ville de Québec et le Port de Québec pour assurer la réussite de la campagne d’échantillonnage. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’une station de mesure a été ajoutée. Nous accompagnons également la Ville et lui offrons un soutien scientifique et technique. Ce travail d’équipe est important et permettra de renseigner adéquatement les citoyennes et les citoyens sur la qualité de l’air ambiant de La Cité-Limoilou », a mentionné le ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Benoit Charrette.

« La qualité de l’air fait partie des enjeux collectifs qui sont au cœur des préoccupations citoyennes et voilà pourquoi nous sommes très heureux de voir se concrétiser cette initiative certes porteuse de changements positifs pour notre communauté », a ajouté M. Mario Girard, président et directeur général du Port de Québec. »

Processus d’échantillonnage
La période d’échantillonnage a commencé le 14 octobre et finira le 9 décembre. L’échantillonnage s’effectue, comme prévu, au moyen de huit stations de mesure permettant de cibler les principales sources industrielles du secteur.

Les partenaires se sont entendus pour synchroniser la fréquence d’échantillonnage aux deux jours pour l’ensemble du réseau de stations.

Rappelons que les stations captent, à l’aide de filtres, les particules de diamètre inférieur à 10 micromètres (PM10) et les particules totales (PST) qui sont ensuite envoyées dans différents laboratoires agréés pour y analyser les concentrations de métaux.

Des résultats au printemps
Un rapport technique sera produit par une firme spécialisée indépendante. Ce rapport permettra d’avoir une première caractérisation provenant de ce réseau étendu de stations de qualité de l’air pour mieux comprendre l’apport potentiel de certaines sources et prévoir d’autres travaux subséquents, le cas échéant.   

La réception des résultats des analyses en laboratoire peut prendre jusqu’à trois mois après la fin des échantillonnages, c’est pourquoi le rapport est attendu en mars 2023.

Localisation des stations

Stations de surveillance de la qualité de l’air

Propriétaire

Localisation

Station Vieux-Limoilou

Permanente

MELCCFP

600, rue des Sables

Station De Vitré

Temporaire

MELCCFP

1001, avenue De Vitré

Station CBMO (Centre de biométhanisation)

Temporaire

Ville de Québec

100, boulevard Henri-Bourassa

Station Centre de service Montmorency

Temporaire

Ville de Québec

1235, boulevard Montmorency

Station Espace 400e

Temporaire

Ville de Québec

100, quai Saint-André

Station 3e Avenue

Permanente

Port de Québec

500, 3e Avenue

Station 8e Avenue

Permanente

Port de Québec (avec la collaboration du Centre de services scolaire de la Capitale)

2050, 8e Avenue

Station Centre St-Fidèle

Temporaire

(PM10 seulement)

Port de Québec (avec la collaboration du Centre de services scolaire de la Capitale)

798, 12e Rue

La qualité de l'air et le développement durable

La Stratégie de développement durable de la Ville cible la santé globale comme un des cinq défis collectifs à relever pour faire de Québec une ville plus juste, écologique et prospère. Plusieurs facteurs naturels et activités humaines influencent la qualité de l’air. En agissant pour l’améliorer, la Ville intervient pour que les milieux de vie de son territoire soient les plus favorables au maintien d’une bonne santé.




Com-2022-529