Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Roy, Jean-Marie

1925 - 2011

Biographie

Jean-Marie Roy est né le 8 mai 1925 à Saint-Léon-de-Standon dans Bellechasse.

Il fait d'abord ses études classiques au Collège de Lévis de 1940 à 1947. Par la suite, Roy est formé comme architecte à l'École des beaux-arts de Montréal de 1947 à 1953.

À la suite de l'obtention de son diplôme en 1953, Roy se rend en Europe pour faire un certificat en études avancées de l'Université de Genève auprès de l'architecte Eugène Beaudoin. Durant son séjour transatlantique, il prend connaissance de l'oeuvre d'Alvar Aalto, d'Arne Jacobsen, de Le Corbusier et de Pier Luigi Nervi.

Lorsqu'il déménage à Québec, Roy achève ses stages auprès d'Henri Talbot. En 1955, il devient membre de l'Association des architectes de la province de Québec (Ordre des architectes du Québec). Il débute sa pratique en s'associant à l'architecte Noël Mainguy. Ce partenariat de courte durée prend fin un an plus tard. En 1956, il oeuvre sous son propre nom. Il conçoit plus d'une dizaine d'écoles dans la grande région de Québec et dans l'est du Québec. Plusieurs églises dans un style résolument moderne font partie de son oeuvre, dont l'église de Saint-Louis-de-Gonzague, l'église Saint-Joseph à Manseau, l'église Saint-Eugène dans le quartier Vanier à Québec, l'église Notre-Dame-de-la-Visitation à Havre-Aubert et l'église de Saint-Denys à Sainte-Foy (Québec). En parallèle à sa pratique, il enseigne à l'École d'architecture de l'Université Laval de 1961 à 1964.

Au début des années 1960, Roy est un acteur important dans le développement du Campus-Notre-Dame-de-Foy. Il dessine sept pavillons du campus en s'inspirant des tendances modernes européennes et en respectant la charte d'Athènes élaborée en 1933.

En 1966, Roy s'associe à Paul Gauthier et Gilles Guité, sous le nom Gauthier, Guité, Roy architectes. Ensemble, ils dessinent, entre autres, le centre de recherche industrielle du Québec, la porte Prescott à Québec, le pavillon de l'éducation physique et des sports (PEPS) de l'Université Laval.

Roy est reconnu à plusieurs moments durant sa carrière. Il obtient un fellow de l'Institut royal d'architecture du Canada en 1975. Trois ans plus tard, il devient membre de l'Académie royale des arts du Canada. En 1989, il se fait décerner une médaille du Mérite de l'Ordre des architectes du Québec et devient membre de l'Ordre du Canada en 1995. Il est également nommé officier de l'Ordre national du Québec en 2004.

Au cours de sa carrière, Roy reçoit plusieurs prix et distinctions dont la Médaille Massey (1967 et 1970), le Prix d'excellence Canadian Architect '82 (1983) et la médaille du Gouverneur général (1986). L'ordre des architectes du Québec lui décerne le Prix distinction (1978 et 1981), le Prix d'excellence en architecture (1985), la Médaille du mérite (1989) et le Prix pérennité (2011).

Il est décédé le 3 novembre 2011 à Québec.

Il avait épousé Hélène Bourque à Montréal en 1953.

Source: Répertoire du patrimoine culturel du Québec
http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=10285&type=pge#.XNGsRBRKiUk

Bâtiments liés à ce personnage

Architecte

Architecte (rénovation/restauration)