Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Maison rurale d’inspiration française

La maison rurale d’inspiration française se distingue par sa volumétrie : un carré trapu en moellons de pierre ou en bois pièce sur pièce qui peut être recouvert de crépi ou de planches verticales avec un léger fruit dans les murs. À Québec, la maison a tendance à s’inspirer de la tradition normande, puisque son plan est davantage rectangulaire. Au fil des années, le carré ou le rectangle de base peut également être agrandi avec une forme similaire pour donner un modèle allongé. La maison compte habituellement un seul niveau d’occupation avec un comble qui sert à l’entreposage du grain et de diverses marchandises, d’où l’absence de lucarnes. L’exhaussement hors sol est faible et la fondation est en pierre. La toiture à deux versants ou à croupes possède une pente forte, soit supérieure à 45 degrés. Les versants du toit, recouverts de bardeaux de cèdre, sont droits et sans avant-toit, c’est-à-dire que le rebord du toit dépasse à peine la surface du mur. La position de la souche de cheminée demeure variable : aux extrémités de la toiture, au centre de celle-ci ou décentrée. Distribuées sans recherche de symétrie, les ouvertures de la maison sont plutôt restreintes afin de contrer les pertes de chaleur en hiver et l’affaiblissement des murs de maçonnerie. La fenêtre à battants et à petits carreaux, munie de contrevents fonctionnels, est le modèle le plus usuel. Les composantes décoratives sont plutôt rares; elles sont limitées aux encadrements, linteaux et chambranles autour des ouvertures.