Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Maison urbaine d’inspiration française

Il reste peu de maisons urbaines d’inspiration française construites au XVIIe siècle à Québec. L’utilisation du bois pour la grande majorité d’entre elles n’est pas étrangère aux incendies qui les ont détruites. Au début du XVIIIe siècle, les édits et les ordonnances des intendants de la colonie normalisent la construction de la maison afin de remédier à la situation. Cette série de règlements façonne le paysage urbain de la ville en reconsidérant la manière d’habiter. La maison urbaine d’inspiration française est donc une construction en pierre d’un ou deux niveaux avec un comble. Le toit à deux versants droits est revêtu d’ardoise ou de tôle traditionnelle. Les cheminées sont comprises dans les murs mitoyens coupe-feu et dépassent la toiture pour contrer la propagation des flammes en cas d’incendie. Les maisons plus cossues sont construites sur des voûtes en pierre. Les ouvertures de la maison sont distribuées assez régulièrement, mais sans recherche de symétrie. La fenêtre à battants et à petits carreaux, munie de contrevents fonctionnels, est le modèle le plus usuel. Les composantes décoratives sont plutôt rares; elles sont limitées aux encadrements, linteaux et chambranles autour des ouvertures.