COVID-19 - Suivez l'état de situation concernant les services municipaux et les consignes aux citoyens. Plus d'informations

Fermer

Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Palladien

Le style palladien est associé à un mouvement diffusé en Angleterre à partir du XVIIe siècle, le classicisme anglais. Il s’inspire de l’architecture de la Renaissance italienne ainsi que des écrits et des réalisations d’Andrea Palladio, un architecte italien (1508-1580) qui réinterprète les formes architecturales de l’Antiquité. Il est d’abord introduit en Angleterre pour ensuite se manifester au Bas-Canada à partir de la fin du XVIIIe siècle jusque vers 1830. Marquée par la volonté des nouveaux dirigeants de marquer leur présence à Québec, cette période se caractérise par la transformation ou la reconstruction de bâtiments plus représentatifs de l’ordre britannique; il en va de même pour l’érection de maisons cossues. Les bâtiments de style palladien possèdent généralement un plan rectangulaire, un avant-corps central avec fronton qui définit une façade tripartite, un toit à deux ou à quatre versants droits et une ornementation classique. La façade est rigoureusement symétrique avec une entrée disposée au centre et les murs sont en pierre de taille au fini lisse ou revêtue de crépi. L’usage de la fenêtre serlienne ou palladienne, composée de trois baies dont celle du centre est coiffée d’une imposte en hémicycle, est un autre trait marquant de ce style. Traitée avec retenue, l’architecture résidentielle ne reprendra que les grands principes du style palladien. La maison compte donc de deux à trois niveaux et la toiture est recouverte en tôle traditionnelle avec une pente qui varie de 30 à 45 degrés. Les souches de cheminées sont réparties symétriquement, souvent à chaque extrémité du toit. Les fenêtres à guillotine à petits carreaux sont employées tandis que certaines composantes propres au style peuvent s’appliquer : la fenêtre palladienne, les portails en avancée qui sont décorés de colonnes ou de pilastres supportant une corniche et un fronton triangulaire, ainsi que des chambranles autour des ouvertures.