Québec, reconnue par l’UNESCO depuis 35 ans Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Patrimoine / Espace #PatrimoineVDQ / 2020 / Québec, reconnue par l’UNESCO depuis 35 ans

Patrimoine

Québec, reconnue par l’UNESCO depuis 35 ans

4 décembre 2020 (3 votes )

Texte de David Tremblay

Il y a 35 ans cette année, le 3 décembre 1985, l’arrondissement historique du Vieux-Québec était reconnu au patrimoine culturel de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), dont le siège est situé à Paris.

Comment Québec a-t-elle réussi à faire partie de cette prestigieuse liste? Pour en faire partie, une ville doit répondre à au moins un des 10 critères de sélection de l’UNESCO et avoir une valeur universelle exceptionnelle. Québec répond à deux de ceux-ci, soit :

  • Le critère IV, qui relève du patrimoine matériel : Ensemble urbain cohérent et bien préservé, l’Arrondissement historique du Vieux-Québec est un exemple exceptionnel de ville coloniale fortifiée, de loin le plus complet au nord du Mexique.
  • Le critère VI, qui relève du patrimoine immatériel : L’UNESCO mentionne que Québec, l’ancienne capitale de la Nouvelle-France, représente une des étapes importantes de la colonisation des Amériques par les Européens.

Saviez-vous que Québec est alors la première ville au nord du Mexique à recevoir une telle distinction culturelle? Il s’agit de la seule ville d’Amérique du Nord aux fortifications encore presque toutes intactes. Cette reconnaissance par l’UNESCO couronne des efforts effectués depuis un siècle, ayant débuté avec le gouverneur général Lord Dufferin qui mit fin à la destruction des murs du Vieux-Québec dans les années 1870.

Cette distinction contribue à la visibilité internationale de Québec et au développement de sa vocation touristique. Dès l’année suivante, en 1986, on installe un monument qui commémore le tout, sur la terrasse Dufferin, près du Château Frontenac.

Puis, en 1991, a lieu à Québec le premier Colloque international des villes du patrimoine mondial qui mène à la création de l’Organisation des villes du patrimoine mondial (OVPM) en 1993 au Maroc. Le secrétariat de l’organisme se trouve à Québec et environ 250 villes en font partie. Saviez-vous qu’une Journée de solidarité des villes du patrimoine mondial a lieu depuis 1995 et que le prochain colloque de l’OVPM est prévu à Québec en 2021?

Pour le 30e anniversaire de cette reconnaissance en 2015, un médaillon de bronze est installé sur le parvis de l’hôtel de ville de Québec.

À ce jour au Québec, le seul autre membre de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO est le parc national de Miguasha en Gaspésie, un site naturel. Québec a de quoi être fière d’être membre de ce groupe sélect!

Retour