Québec, l'accent d'Amérique
Menu Profil Recherche

Accueil > À propos de la ville > Portrait > Attraits > Vieux-Québec, site du patrimoine mondial

Vieux-Québec, site du patrimoine mondial

La richesse historique et patrimoniale du Vieux-Québec est aujourd’hui reconnue bien au-delà de ses frontières. Le 3 décembre 1985, l’UNESCO inscrivait l’arrondissement historique du Vieux-Québec sur sa prestigieuse Liste du patrimoine mondial. Québec a été la première agglomération urbaine située au nord du Mexique à recevoir cet honneur.

Pour commémorer ce 30e anniversaire, un médaillon de bronze de 3 mètres de diamètre est installé sur le parvis de l’hôtel de ville.

Une reconnaissance exceptionnelle - Arrondissement historique du Vieux-Québec

Le Vieux-Québec est un site du patrimoine mondial car il constitue un exemple remarquable de ville coloniale fortifiée. Québec est la seule ville en Amérique du Nord dont les fortifications sont encore pratiquement toutes intactes.

De plus, Québec est considérée comme le berceau de la civilisation française en Amérique. La culture francophone y est présente de façon continue depuis le 17e siècle. C’est d’ailleurs cet accent d’Amérique qui permet à la capitale de se distinguer.

Cette reconnaissance est exceptionnelle, puisque seulement deux sites québécois sont identifiés par l’UNESCO : le Vieux-Québec sur la liste des biens culturels et le parc national de Miguasha, en Gaspésie, sur la liste des biens naturels.

Pour commémorer ce 30e anniversaire, un médaillon de bronze de 3 mètres de diamètre est installé sur le parvis de l’hôtel de ville.

UNESCO

L’Organisation des villes du patrimoine mondial : conçue à Québec, née à Fès

Quand un quartier ancien mérite l'attention du monde entier, il faut le protéger. C'est pourquoi la Ville de Québec a tenu, en 1991, le premier Colloque international des villes du patrimoine mondial, afin  d'échanger avec les villes ayant un site inscrit par l'UNESCO. Les délégués de 41 villes sont repartis de l'événement avec la volonté de se revoir. L'Organisation des villes du patrimoine mondial (OVPM) a donc été fondée à Fès, au Maroc, le 8 septembre 1993.

Aujourd'hui, le réseau regroupe 250 villes réparties à travers le monde. Québec profite ainsi du dynamisme d'un réseau et partage son savoir-faire avec plusieurs autres lieux à caractère historique. Depuis sa fondation, c'est à partir de Québec que le réseau est dirigé, puisque le siège de l'OVPM est établi dans l'arrondissement historique du Vieux-Québec.

La Journée de solidarité des villes du patrimoine mondial

Depuis 1995, la Journée de solidarité des villes du patrimoine mondial est célébrée le 8 septembre aux quatre coins du monde par les villes membres de l'OVPM.

Les activités offertes à Québec sont financées par l'Entente de développement culturel intervenue entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications. Elles ont pour objectif de mettre en valeur l'arrondissement historique du Vieux-Québec et de mieux faire connaître au grand public les éléments qui ont permis d'inscrire Québec sur la liste des villes du patrimoine mondial.

La Société du patrimoine urbain de Québec, via L'Îlot des Palais, est mandatée pour organiser ces activités chaque année.

Un monument commémoratif au cœur du Vieux-Québec

Situé sur la terrasse Dufferin, ce monument souligne l'inscription du Vieux-Québec sur la Liste de l'UNESCO.

Le prisme central évoque l'arrondissement historique, tout en rappelant l'emblème du patrimoine mondial. La sphère symbolise le monde et la protection dans l'ensemble du patrimoine de l'humanité.

Un secteur vivant dans une ville d'avenir

L'histoire du Vieux-Québec se reflète dans son paysage, son architecture, ses monuments, ses traces archéologiques et ses archives. Elle se révèle aussi dans la langue de ses résidants et dans leurs traditions.

Tous ces éléments doivent être préservés. Toutefois, l'héritage d'un endroit est lui-même formé par la rencontre entre plusieurs éléments culturels. Pour faire partie d'une ville d'avenir, le Vieux-Québec doit donc rester ouvert à la modernité. Car le patrimoine, fondement de l'identité, est également un lieu de dialogue entre générations et cultures.

Partagez cette page :

© Ville de Québec, 2017. Tous droits réservés.