Accueil / Citoyens / Patrimoine / Répertoire du patrimoine bâti / Fiche

Répertoire du patrimoine bâti

Fiche

Classicisme français

Le classicisme s’inspire des idées et des valeurs de l’Antiquité grecque et romaine qui sont réunies dans un système rationnel lors de la Renaissance italienne au XVe siècle. Apparu en France au début du XVIe siècle, le classicisme français est un mouvement dont le vocabulaire architectural est fondé sur l’étude des proportions avec les ordres, la recherche d’harmonie et d’équilibre ainsi que la composition d’ensemble à laquelle répondent les formes. En Nouvelle-France, il ne sera conservé que les lignes directrices de l’idéal classique qui est traité plus sobrement. Les bâtiments sont érigés avec d’épais murs en maçonnerie, de hautes toitures et d’imposantes cheminées recouvertes de tôle traditionnelle, des fenêtres à battants à petits carreaux et un dépouillement ornemental. Ils possèdent également des murs coupe-feu qui dépassent les toitures pour éviter la propagation d'incendies. Le classicisme français se traduit par une expression formelle plus recherchée pour les bâtiments imposants ou prestigieux comme les ensembles conventuels. Ils comptent généralement des caves voûtées, deux ou trois niveaux avec un comble, des clochetons et une ornementation en pierre de taille avec des bandeaux, des chaînes d’angles, des corbeaux ou des tirants. Ces bâtiments demeurent malgré tout empreints de retenue et de simplicité. Ils respectent les canons du classicisme français avec des façades en pierre de taille lisses et crépies en blanc dont la composition est symétrique et les ouvertures disposées de façon régulière.