Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Art et culture / Activités et événements / Grands événements / La Saint-Patrick à Québec

Grands événements

La Saint-Patrick à Québec

Chaque année, en mars, Québec passe au vert à l'occasion des festivités de La Saint-Patrick à Québec!

Un peu d’histoire…

La moitié de tous les immigrants qui débarquent à Québec dans les deux premières décennies du 19e siècle sont d’origine irlandaise. Ils sont principalement protestants et appartiennent aux couches aisées de la société. Mais le nombre de catholiques est tout de même élevé et sera en forte augmentation dans les décennies suivantes.

À compter de 1830, des journaliers agricoles catholiques quittent l’Irlande par milliers dans l’espoir de mener une vie meilleure à l’étranger. Ces travailleurs utilisent la totalité de leurs maigres économies pour payer leur traversée au Canada. Une fois rendus à Québec, ils s’établissent souvent en basse-ville, en particulier dans le quartier Champlain, et plusieurs travaillent dans le port comme débardeurs. Leurs conditions de travail sont si pénibles qu’ils formeront l’un des premiers syndicats ouvriers au Canada.

La communauté irlandaise est aujourd’hui bien moins nombreuse qu’elle l’était – elle constituait le quart de la population de Québec dans les années 1860. Mais de nombreux Québécois ont des ancêtres irlandais. Et des noms à consonance française, comme Mainguy, Riel ou Sylvain, cachent souvent une parenté irlandaise : ils sont liés aux McGee, Reilly et O’Sullivan.

L’héritage irlandais revêt par ailleurs plusieurs formes. La musique et la danse originaires d’Irlande, par exemple, comme la gigue et les reels de violon, sont maintenant intimement liées aux traditions québécoises.

Galerie photo