COVID-19 - Suivez l'état de situation concernant les services municipaux et les consignes aux citoyens. Plus d'informations

Fermer

Accueil / Citoyens / Art et culture / Art public / Répertoire des œuvres d'art public / Maizerets – Lairet – Vieux-Limoilou

Art et culture

Maizerets – Lairet – Vieux-Limoilou

  • Carte
  • Liste
Toucher la cible

Toucher la cible

Pierre&Marie

2019

Place Jean-Béliveau

Ce jeu de hockey sur table géant, clin d’œil à l’imaginaire collectif des Québécois, rend hommage aux frères Peter, Marian et Anton Stastny. Le populaire trio a marqué l’histoire des Nordiques de Québec dans les années 1980. Chacun est représenté en pleine action sur une pastille qui rappelle un cercle de mise en jeu.

Carte interactive


Toucher la cible

Briser la glace

Éric Lapointe

2018

Place Jean-Béliveau

Cette sculpture représente le célèbre hockeyeur Jean Béliveau. Il s’agit d’une œuvre conçue en anamorphose, c’est-à-dire que sa forme varie selon l’emplacement du spectateur. En s’installant précisément sur la rondelle située au sol, on y découvre une imposante silhouette. À mesure qu’on se déplace, d’autres aspects du joueur en plein élan apparaissent.

Carte interactive


Une personne magnifique

Une personne magnifique

Pierre&Marie

2018

Parc-école Sainte-Odile

Cette sculpture a vu le jour grâce à la médiation culturelle en art public. Les artistes ont travaillé avec 12 personnes vivant avec une déficience intellectuelle, membres du Mouvement Personne d’Abord du Québec Métropolitain. Toute la beauté et la complexité de l’être humain s’expriment dans ce personnage aux multiples facettes, devenu le fier gardien du parc.

Carte interactive


Par-delà les branches

Par-delà les branches

Ivan Binet

2019

Centre communautaire Monseigneur-Marcoux

Ces gravures sont à l’image des nombreux usagers qui fréquentent le centre communautaire Monseigneur-Marcoux. L’une des feuilles reproduit la trame des rues de Québec telle une architecture végétale. D’autres motifs finement tracés, silhouettes humaines, plantes potagères et lignes de terrains de jeux, évoquent les activités de cet organisme rassembleur.

Carte interactive


Rêves en fête

Rêves en fête

Michel Goulet

2012

250, boulevard Wilfrid-Hamel

Au sommet de ces 12 mâts flottent des rubans blancs, comme noués autour d’un cadeau. Ces boucles de formes diverses s’animent le soir sous l’effet d’éclairages variés. Deux bancs sculpturaux en acier inoxydable complètent l’installation, qui donne un air festif à l’entrée du Centre de foires de Québec.

Carte interactive


Éclosion

Éclosion

Jean-Pierre Morin

1997

ExpoCité

De loin, les grandes tiges de métal ressemblent à des bras jetés en l’air, prêts à célébrer à l’unisson un concert ou un événement sportif. Il faut s’approcher de la structure en aluminium pour prendre conscience d’une autre dimension de l’œuvre. On peut alors y distinguer un nid ou une corolle protectrice, abritant un être en devenir.

Carte interactive


La rencontre

La rencontre

Cooke-Sasseville

2017

Place Jean-Béliveau

Monumentale, cette rencontre improbable fait tourner les têtes sur la place Jean-Béliveau. La sculpture de bronze de plus de 11 mètres de haut met-elle en scène un cerf penché sur son reflet? Ou un face-à-face avec autre cerf? Sa présence rappelle que la forêt n’est pas si loin de la ville de Québec. Le socle comporte un motif en lame de patin inspiré des rambardes d’escalier traditionnelles du quartier.

Carte interactive


Equa

Equa

François Léger

1997

Lien piétonnier de la place Jean-Béliveau

Le museau tourné vers les piétons en route vers le Centre Vidéotron, ce cheval de bronze séduit par sa douceur. L’animal repose sur le côté, les pattes délicatement repliées sous lui. Une invitation au calme et à la détente. La sculpture rappelle aussi les nombreuses foires agricoles qui se sont déroulées sur le site.

Carte interactive


Habitats fauniques (Pigeon biset)

Habitats fauniques (Pigeon biset)

Chanh Trung Truong

2008

Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles

Depuis la renaturalisation des berges, plusieurs espèces d'oiseaux fréquentent la rivière Saint-Charles, comme le pigeon biset et le cormoran à aigrettes. Le sculpteur les a représentés de façon stylisée, chacun perché sur un ancien fût de lampadaire. Au total, les bronzes de dix oiseaux, signés par le même artiste, jalonnent la rivière dans Saint-Roch, Saint-Sauveur, Limoilou et Vanier.

Carte interactive


Habitats fauniques (Cormoran à aigrettes)

Habitats fauniques (Cormoran à aigrettes)

Chanh Trung Truong

2008

Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles

Depuis la renaturalisation des berges, plusieurs espèces d'oiseaux fréquentent la rivière Saint-Charles, comme le pigeon biset et le cormoran à aigrettes. Le sculpteur les a représentés de façon stylisée, chacun perché sur un ancien fût de lampadaire. Au total, les bronzes de dix oiseaux, signés par le même artiste, jalonnent la rivière dans Saint-Roch, Saint-Sauveur, Limoilou et Vanier.

Carte interactive


Sans titre

Sant titre

Jordi Bonet

1970

Hôpital Saint-François-d’Assise

Dans cette murale d’allure abstraite se cache une nuée de motifs évoquant la faune du ciel. En haut se dressent deux ailes hérissées dans lesquelles on peut voir une série de becs entrouverts. En bas se trouve une forme rappelant un nid. L’ensemble forme un blason à l’image du patron de l’hôpital, saint François d’Assise, qui vénérait les oiseaux.

Carte interactive


Ponctuation, fige d’un balancier

Ponctuation, fige d’un balancier

Marc-Antoine Côté

2002

Passage Anderson

Cet ensemble de quatre « sculptures-signes » crée un espace contemplatif dans la ville. Ces formes tout en courbes donnent l’impression d’un mouvement interrompu. Comme des lettres d’un alphabet oublié, elles transmettent un message mystérieux. L’artiste y voit « un dialogue dans l’espace et le temps en un parcours ponctué ».

Carte interactive


Cirque

Cirque

Helga Schlitter

2003

École de cirque de Québec, 750, 2e Avenue

Cette œuvre célèbre la magie du cirque en épelant ce mot de haut en bas sur l’édifice. Au sommet, une lune argentée forme un C penché. Le I trace la vrille de la balle du jongleur, le R reproduit les rayures du chapiteau. Le Q est un ballon, le U est un trapèze. Enfin, le E, scintillant serpent en mosaïque de verre, symbolise les animaux qu’on donnait jadis en spectacle. Faussement naïve, l’installation en appelle à notre cœur d’enfant.

Carte interactive


Organicus

Organicus

Jonathan Villeneuve

2011

École de cirque de Québec, 750, 2e Avenue

Composée de 120 tiges de métal doré, la structure qui couronne cet édifice évoque le vertige qu’on éprouve dans les montagnes russes. Elle célèbre l’audace des athlètes qui osent s’élancer dans le vide, tels ceux qui s’entraînent là, à l’École de cirque de Québec. La nuit, ce repère visuel s’illumine, ce qui accroît sa visibilité en plusieurs lieux du quartier.

Carte interactive


Gros loup

Gros loup

Guillaume Tardif

2016

angle du chemin de la Canardière et de la 3e Avenue

Juché sur une horloge, ce loup d’aluminium s’impose comme un lieu de rendez-vous incontournable dans Limoilou. Cet animal appartient à l’imaginaire local depuis plusieurs décennies grâce à sa parenté de nom avec le quartier. L’emblème se décline ici en volutes et en spirales caractéristiques des garde-fous des balcons du quartier.

Carte interactive


Entre la 3e et la 4e – Escalier, chaises, chats, fenêtre

Entre la 3e et la 4e – Escalier, chaises, chats, fenêtre

Claude Pelletier

2003

Angle de la 1re Avenue et de la 4e Rue

Des chats, des chaises, des escaliers métalliques qui grimpent vers le ciel… Ce trio de sculptures juchées sur des piédestaux dévoile une partie de l’âme du quartier Limoilou. L’installation-signature résume l’art de vivre dans ce vieux quartier ouvrier aux ruelles animées.

Carte interactive


Tohu-Bohu

Tohu-Bohu

René Taillefer

2009

Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles

L'artiste se fait géographe dans cette œuvre installée sur la rive gauche de la rivière Saint-Charles. Ces 11 éléments en aluminium brossé matérialisent les particularités géologiques de Québec. On peut y voir la faille de Logan, fracture de l'écorce terrestre qui passe à travers la ville. La grille ajourée est un clin d'œil aux remparts de la cité fortifiée.

Carte interactive


Le Callipyge

Le Callipyge

Frédéric Caron

2008

Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles

Ce canapé bien coussiné invite le passant à prendre un moment de repos. Attention, il est moins moelleux qu'il le semble de loin! Son revêtement se compose de milliers d'écrous de métal – un rappel des industries qui bordaient jadis ce cours d'eau. L'œuvre explore le jeu des apparences. Avec humour, elle rend aussi hommage à l'anatomie humaine, son titre signifiant « qui a de belles fesses ».

Carte interactive


Hommage à Sylvain Lelièvre – Portée musicale et/ou La portée des mots

Hommage à Sylvain Lelièvre – Portée musicale et/ou La portée des mots

Florent Cousineau

2004

Parc Sylvain-Lelièvre

Sylvain Lelièvre (1943-2002) a chanté avec émotion les charmes de Limoilou, son quartier natal. Cette portée musicale en aluminium serpente dans le parc qui porte son nom. Sous les notes sont reproduits les vers finaux de sa chanson Toi l’ami : « Que par-dessus les mers, les villes et les toits / Se rejoignent nos mains à force d’espérance. » L’œuvre est la création commune d’un sculpteur et d’un architecte paysagiste.

Carte interactive


Jardin-Paysage

Jardin-Paysage

Hélène Rochette

1991

Cégep de Limoilou, 1300, 8e Avenue

Dans un esprit de jardin zen, cette installation reproduit en miniature un paysage propice à la méditation. Au cœur des montagnes se cache un lac où baigne un pavillon. Les éléments stylisés en métal texturé paraissent immuables. Ils marient la force du dessin à la tridimensionnalité de la sculpture : un trait distinctif de la créatrice, qui a signé de nombreuses œuvres d’art public.

Carte interactive


La corde à linge

La corde à linge

BGL

2004

Parc Ferland

L’été, les vêtements suspendus le long de cordes parallèles servent de jets d’eau, au grand plaisir des enfants qui visitent le parc. Ces banderoles multicolores rappellent un élément caractéristique de l’identité du quartier, soit les nombreuses cordes à linge qui survolent les ruelles. Mais elles font du « lavage » un moment bien plus agréable!

Carte interactive


La course du temps

La course du temps

Jim Couture

1986

Bibliothèque Saint-Albert

Partis sur une même lancée, taureau et bélier courent à travers les saisons à l’entrée de la bibliothèque Saint-Albert. Leurs silhouettes stylisées composent une image forte sur ce bas-relief en calcaire de Saint-Marc-des-Carrières. L’artiste abitibien qui l’a sculpté a appris son art chez les Inuits, dont on ressent la spiritualité ancrée dans la nature.

Carte interactive


Flic-Flac

Flic-Flac

Don Darby

1986

Hôpital de l’Enfant-Jésus

Cette structure faite de 150 tiges métalliques dessine une silhouette aérienne. Elle décompose le mouvement d’une gymnaste exécutant un saut arrière. Le métal est le matériau de prédilection de ce créateur très engagé dans le milieu des arts à Québec, aujourd’hui réputé pour ses œuvres figuratives.

Carte interactive


Rosace, feuille d’acanthe, colonnes, tête d’enfant, une histoire, un lieu

Rosace, feuille d’acanthe, colonnes, tête d’enfant, une histoire, un lieu

Pierre Leblanc

2009

CLSC de Limoilou, 1405, chemin de la Canardière

« J’habite au cœur des cordes à linge où les oiseaux viennent quand même chanter. » Cet extrait d’un poème de Sylvain Lelièvre est reproduit sur les bancs de cette installation. Les colonnes en acier inoxydable, décorées d’une tête d’enfant et d’une frise végétale en bronze, rendent hommage à la façade Art déco de l’hôpital de l’Enfant-Jésus, situé tout près.

Carte interactive


Hommage à Irma LeVasseur

Hommage à Irma LeVasseur

Myriam Van Neste

2009

CLSC de Limoilou

Ces fougères déploient avec fierté leurs feuilles de bronze sur le trottoir de Limoilou. L’une d’elles évoque la détermination d’Irma LeVasseur, première Québécoise francophone à devenir médecin. Les deux autres incarnent son héritage : l’hôpital de l’Enfant-Jésus, tout proche, et l’hôpital Sainte-Justine, à Montréal.

Carte interactive


Lit de rivière

Lit de rivière

Aline Martineau et Johanne Tremblay

1999

Parc de l’Arboretum du domaine de Maizerets

Perché à une telle hauteur, ce lit invite au rêve plus qu’au sommeil! Son pied et sa tête en métal rappellent les meubles en fer où ont dormi tant de Québécois autrefois. L’œuvre recrée l’intimité de la chambre à coucher au milieu du parc, instaurant ainsi un climat de détente. Par son titre, elle fait également référence au ruisseau du Moulin, qui sommeille tout près.

Carte interactive


Clam View

Clam View

Pierre Bourgault

1991

105, boulevard Henri-Bourassa, usine de traitement des eaux

Ce poisson-bateau en aluminium vogue sur une plage près de la baie de Beauport, en face de l’usine d’épuration de la Ville. Son squelette rappelle la disparition de plusieurs espèces du fleuve Saint-Laurent, dont le bar rayé (réintroduit depuis). L’installation est complétée par un entonnoir géant qui évoque à la fois les porte-voix des capitaines d’antan et les filtres employés pour traiter les eaux usées.

Carte interactive