Accueil / Citoyens / Patrimoine / Toponymie / Fiche

Toponymie

Fiche

Coulonge

avenue de

vers 1950

Sillery

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

Louis d'Ailleboust de Coulonge et d'Argentenay (vers 1612-1660), gouverneur de la Nouvelle-France de 1648 à 1651, est originaire de Champagne, en France, tout comme Paul de Chomedey de Maisonneuve. En 1643, il vient rejoindre son compatriote à Montréal, avant de s'établir à Sillery sur sa terre de Coulonge, propriété formée des quatre terres qu'il a acquises entre 1649 et 1653. Il y fait construire une maison et entreprend d'exploiter son domaine, relié à Québec par la Grande Allée. En 1657, la terre de Coulonge est élevée au rang de fief et châtellenie. Trois ans plus tard, Louis d'Ailleboust s'éteint à Montréal où il s'était installé depuis peu. Le parc du Bois-de-Coulonge occupe aujourd'hui une partie de l'ancienne châtellenie.

Sources

Dussault, Clément-T. Guide toponymique de Sillery, Archives de la ville de Sillery, 1985; Lamontagne, P.-A. L'histoire de Sillery 1630-1950, Sillery, 1952 (plan d'ensemble); Rôle d'évaluation, Ville de Québec, 2004; Lambert, Serge et Caroline Roy. Une histoire d'appartenance, Québec et la vallée de la Jacques-Cartier, Les Éditions GID inc., Sainte-Foy, 2002, p. 371; Commission de toponymie du Québec. Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté, 1997, cd-rom.

Retour