Rues partagées Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Déplacements / Mobilité active  / Rues partagées

Déplacements

Rues partagées

Les rues partagées favorisent une saine cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes sur la voie publique. La vitesse y est limitée à 20 km/h et le stationnement demeure permis selon la signalisation en place.

18 rues partagées prennent place sur le territoire de la ville cet été. Des bacs à fleurs, des œuvres d’art au sol, du mobilier urbain et des supports à vélo permettent aux passants de profiter des lieux en toute sécurité.

Ces rues sont en vigueur de juin à la mi-octobre.

Découvrez les artistes ayant réalisé les œuvres d’art au sol en cliquant sur les points bleus de la carte ci-dessous.

Places éphémères

Saviez-vous que plusieurs places éphémères sont accessibles jusqu’en octobre?

Découvrez-les!

Liste des rues partagées

Sélection des rues partagées 2021

Les rues partagées 2021 ont été sélectionnées selon plusieurs critères. Par exemple, la rue doit :

  • Être résidentielle et avoir un faible débit de circulation;
  • Offrir une visibilité importante (ex. : pas de côtes ou de courbes prononcées);
  • Se trouver hors du réseau de camionnage et des corridors de déplacement des véhicules d’urgence;
  • Se trouver hors d’un parcours du Réseau de transport de la Capitale (RTC);
  • Ne pas être dans la liste des chantiers prévus en 2021;
  • Ne pas représenter d’enjeux de sécurité pour les usagers des lieux.

Rues partagées permanentes

La rue Sault-au-Matelot (Vieux-Québec) et la rue Sainte-Claire (Saint-Jean-Baptiste) sont des exemples d’aménagements permanents de rue partagée.
Pour porter ce statut, la rue doit par exemple :

  • Favoriser l’accès aux commerces de proximité ou aux espaces verts;
  • Être résidentielle, commerciale, touristique ou historique et être prisée des piétons et des cyclistes;
  • Être située dans un milieu urbain à forte densité de population.

Galerie photo