Rues partagées saisonnières Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Déplacements / Mobilité active  / Rues partagées saisonnières

Déplacements

Rues partagées saisonnières

Les rues partagées favorisent une saine cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes sur la voie publique. La vitesse y est limitée à 20 km/h et le stationnement demeure permis selon la signalisation en place.

Ces rues sont en vigueur de juin à la mi-octobre.

Découvrez les artistes ayant réalisé les œuvres d’art au sol en cliquant sur les points bleus de la carte ci-dessous.

Liste des rues partagées saisonnières

Sélection des rues partagées 2022

Les rues partagées 2022 ont été sélectionnées selon plusieurs critères : 

  • Rue municipale locale (pas une artère ou une rue collectrice)
  • Débits de circulation inférieurs à 1 500 véhicules par jour
  • Aucune circulation de transit – Aucun parcours de transport en commun – Pas de camionnage
  • Rue étroite où il est difficile d’aménager des trottoirs suffisamment larges pour répondre aux besoins de tous les piétons
  • Rue où les piétons ont déjà l’habitude de marcher dans la chaussée en raison de trottoirs trop étroits, encombrés ou inexistants
  • Rue commerciale, résidentielle, touristique ou historique dans laquelle on trouve une concentration d’activités urbaines et de piétons qui ont un potentiel de devenir des rues partagées permanentes

Rues partagées permanentes

La rue Sault-au-Matelot (Vieux-Québec) et la rue Sainte-Claire (Saint-Jean-Baptiste) sont des exemples d’aménagements permanents de rue partagée.
Pour porter ce statut, la rue doit par exemple :

  • Favoriser l’accès aux commerces de proximité ou aux espaces verts;
  • Être résidentielle, commerciale, touristique ou historique et être prisée des piétons et des cyclistes;
  • Être située dans un milieu urbain à forte densité de population.

Galerie photo