Secteur Charest Ouest

Accueil / À propos de la ville / Planification et orientations / Aménagement urbain / Visions d’aménagement / Secteur Charest Ouest

Planification et orientations

Secteur Charest Ouest

La Ville tient à profiter de la mise en place du réseau structurant de transport en commun afin de doter le secteur Charest Ouest d’une vision d’aménagement. Elle souhaite favoriser la création d’une entrée de ville urbaine, moderne et dynamique, en soutenant le développement des grands terrains vacants ou sous-utilisés. Elle désire aussi se pencher sur les activités industrielles du secteur qui sont appelées à se transformer.

La démarche consultative permet à la population de participer à la définition de l’avenir du secteur Charest Ouest.

Objectifs préliminaires

L’élaboration d’une vision d’aménagement permettra, entre autres, de :

  • valoriser et transformer ce secteur en un milieu urbain, dynamique et attractif;
  • soutenir l’implantation du nouveau réseau structurant de transport en commun;
  • faciliter l’accès au futur trambus, améliorant ainsi la connexion avec le reste de la ville;
  • développer un environnement qui favorise les déplacements actifs;
  • orienter le développement immobilier, notamment en valorisant le réaménagement des terrains non occupés à leur plein potentiel;
  • repenser la vocation du secteur en reconsidérant les secteurs industriels et commerciaux afin d’encourager le développement d’activités qui génèrent une plus grande présence humaine.

Secteur d’intervention

Carte présentant le territoire d’intervention.

Stratégiquement situé à proximité du centre-ville, le territoire d’intervention englobe, entre autres, le secteur sud du parc industriel Jean-Talon ainsi qu’une partie du secteur nord, le cimetière Notre-Dame-de-Belmont et les terrains vacants situés au pied de la falaise, le dépôt à neige Saint-Thomas-D’Aquin, le centre de glisse Myrand, le parc industriel Saint-Malo et le secteur commercial aux abords du boulevard Charest Ouest et de l’avenue Saint-Sacrement.

Sans toutefois être prioritaires, les sous-secteurs se trouvant à proximité (zone d’étude sur la carte) sont considérés dans la phase d’analyse puisqu’ils sont touchés de près par les activités et le développement du secteur : une partie du quartier Saint-Sauveur, les milieux résidentiels situés au nord du chemin Sainte-Foy, l’écoquartier de La Cité Verte, l’Hôpital du Saint-Sacrement, le Cégep Garneau, le Cégep de Sainte-Foy et la Pyramide de Sainte-Foy.

Situation actuelle

Les activités du secteur Charest Ouest sont peu diversifiées, composées principalement d’espaces commerciaux dont plusieurs sont associés à la vente ou à la réparation de véhicules automobiles. On y trouve aussi des espaces industriels ou d’entreposage et quelques immeubles de bureaux.

Ces terrains sont sous-utilisés en raison d’une faible occupation au sol et de la présence de bâtiments en mauvais état ou désaffectés. Il est à noter que plusieurs terrains du secteur sont toujours contaminés, notamment dans le parc industriel Saint-Malo, et que d’autres terrains pourraient s’ajouter à l’inventaire existant. Le secteur Frank-Carrel est, quant à lui, occupé par de vastes terrains vacants et d’un dépôt à neige.

L’autoroute Charest et le boulevard Charest Ouest facilitent l’accès au centre-ville et le transport des marchandises dans le parc industriel Saint-Malo. Les infrastructures dédiées à l’automobile (bretelles d’accès, stationnements de surface, etc.) dominent ainsi le secteur. L’autoroute constitue en soi une frontière importante limitant les déplacements du sud vers le nord. De plus, l’absence d’aménagements conviviaux pour les piétons et les cyclistes n’encourage pas les déplacements actifs.

À l’exception du coteau Sainte-Geneviève et des terrains aménagés du cimetière, les arbres et les espaces verts sont quasi absents, favorisant la formation d’îlots de chaleur.

Galerie photo