Passer au contenu principal

Accueil / Citoyens / Environnement / Biodiversité et milieux naturels / Usage des pesticides

Environnement

Usage des pesticides

La Ville de Québec souhaite offrir aux citoyens des milieux de vie sains et durables, ce qui implique une réduction de l’usage des pesticides au maximum. Ainsi, elle encadrera l’utilisation des pesticides sur son territoire dans le but de protéger la santé humaine et de préserver la biodiversité en milieu urbain. L’interdiction d’application de pesticides entrera en vigueur en 2024.

Cette orientation s’inscrit dans la Stratégie de développement durable, le Plan d’action en agriculture urbaine 2020-2025 et les démarches de la Ville pour obtenir la certification Or de Ville amie des Monarques. Cette action est aussi cohérente avec l’adhésion de la Ville de Québec à l’Engagement de Montréal depuis 2022 et ses démarches en cours pour être désignée région de biosphère par l’UNESCO.

Activités de participation publique

Consultez la page des activités de participation citoyenne pour en apprendre davantage sur la démarche consultative concernant le projet de règlement visant à encadrer l’utilisation extérieure des pesticides les plus nocifs pour la santé et l’environnement.

Le futur règlement qui s’appliquera à la zone urbaine interdira l’utilisation extérieure des pesticides, à l’exception des pesticides à faible impact. Toutefois, il sera possible d’appliquer des pesticides dans les cas d’exceptions prévues au règlement, comme pour le contrôle d’espèces qui crée une menace à la santé humaine, à la sécurité, à l’intégrité des bâtiments, à la vie animale ou végétale, sous réserve de l’obtention d’un permis temporaire émis par la Ville.

Par ailleurs, les applicateurs commerciaux devront désormais posséder un certificat d’enregistrement délivré par la Ville de Québec pour exercer sur le territoire. Il sera possible de consulter la liste des entrepreneurs enregistrés en amont de l’application du futur règlement ainsi que toutes les informations relatives à la nouvelle réglementation.

Entretien écologique et efficace des pelouses

Une pelouse et des aménagements paysagers beaux et en santé sans pesticides, c’est possible. Apprenez en plus sur les méthodes d’entretien naturelles, efficaces et respectueuses de l’environnement en consultant le blogue #AccentLocal ou la page Entretien écologique des pelouses.

Utilisation des pesticides par la Ville de Québec

Les pratiques de la Ville de Québec en matière d’utilisation de pesticides seront soumises à la même réglementation que les citoyens. Pour l’entretien de ses espaces verts, la Ville adopte déjà des pratiques de gestion durable. À titre d’exemple, elle privilégie des méthodes écologiques, comme des traitements à l’eau chaude (aquacide), et mécaniques, comme l’extraction et le bâchage. Il peut arriver que l’utilisation de biopesticides tels que de l’acide acétique et les savons insecticides soit requise.

Depuis plusieurs années, la Ville met en place des aménagements dont l’entretien est facilité et qui permettent d’éviter l’utilisation de pesticides, par exemple, en implantant des plantes naturellement résistantes aux ravageurs et aux maladies.

Protection des sources d’approvisionnement en eau potable et des lacs

Le Règlement de l'agglomération sur les pesticides, les engrais et les composts, R.A.V.Q. 359 sert à protéger les sources d’approvisionnement en eau potable et les autres plans d’eau. Vous êtes concerné par le Règlement si votre immeuble se situe à moins de 300 mètres du lac Saint-Augustin, du lac du Délaissé, des plans et prises d’eau servant à l’alimentation du réseau d’aqueduc (rivière Saint-Charles, lac Saint-Charles, rivière Montmorency, bassins versants de la rivière des Sept-Ponts et du lac des Roches). Voyez les zones d’interdiction de pesticides aux annexes I et II du Règlement R.A.V.Q. 359 pour obtenir plus d’informations.

Les normes varient en fonction de la proximité du cours d’eau :

Bande de 30 mètres à partir du cours d’eau : aucun pesticide n’est permis, seuls les engrais naturels sont autorisés. Bande de 300 mètres à partir du cours d’eau : s’il y a infestation par un ravageur et qu’elle est majeure, seuls les pesticides à faible impact sont autorisés, tous les types d’engrais sont permis.

Bande de 30 mètres à partir du cours d’eau : aucun pesticide n’est permis, seuls les engrais naturels sont autorisés.

Bande de 300 mètres à partir du cours d’eau : s’il y a infestation par un ravageur et qu’elle est majeure, seuls les pesticides à faible impact sont autorisés, tous les types d’engrais sont permis.

En cas de disparités, les annexes du Règlement R.A.V.Q 359 ont préséance.

Pesticides à faible impact

L’application de pesticides contenant l’un des ingrédients actifs suivants est permise dans la portion d’une bande riveraine localisée à plus de 30 mètres d’un plan d’eau servant de sources d’approvisionnement en eau potable, du lac Saint-Augustin et d’une prise d’eau servant à l’alimentation d’un réseau d’aqueduc.

Catégories de pesticidesIngrédients actifs
Insecticides
  • Acétamipride
  • Acide borique
  • Borax
  • Dioxyde de silicium (terre diatomée)
  • Méthoprène
  • Octaborate disodique tétrahydrate
  • Phosphate ferrique
  • Savon insecticide
  • Spinosad
Herbicides
  • Acide acétique
  • Mélange d’acides caprique et pélargonique
  • Savon herbicide
Fongicides
  • Soufre
  • Sulfure de calcium ou polysulfure de calcium
Biopesticides
  • Ingrédients actifs homologués par le fédéral

Source : MDDEP, 2003

Pour plus de détails, consultez le Code de gestion des pesticides sur le site du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs.

Exposition aux pesticides

Vous avez été incommodé par des pesticides? Communiquez avec le Centre antipoison du Québec, au 1 800 463-5060 afin de savoir comment agir en prenant soin de mentionner le produit en cause et le numéro d’homologation, si disponible. Si votre état est grave, rendez-vous à l'hôpital avec les mêmes informations en main.