Accueil / Citoyens / Patrimoine / Archives / Pages d'histoire / Ancienne église Wesley

Archives

Ancienne église Wesley

Lieu de culte à Maison de la littérature

L’église Wesley a été construite en 1848, rue Saint-Stanislas, d’après les plans de l’architecte Edward Staveley. Première église néogothique de Québec, son style simple et sobre s’inscrit dans la lignée des Commissionner’s Churches d’Angleterre. Des travaux de transformation majeurs de l’intérieur du temple sont effectués en 1905.

En 1925, les méthodistes de l’église Wesley ainsi que les presbytériens de l’église Chalmers deviennent membres de l’Église unie du Canada. Les deux communautés fusionnent en 1931, créant ainsi l’église Chalmers-Wesley rue Sainte-Ursule et délaissant l’ancienne église Wesley. Après quelques années d’incertitude, le sénateur Lorne Webster achète le temple pour en faire don à la Ville de Québec en 1941. La Ville le confie alors à L’Institut Canadien de Québec, qui en fait une bibliothèque publique ainsi qu'une salle de concert à partir de 1944. La bibliothèque centrale est aménagée au rez-de-chaussée où loge aussi le siège social de L’Institut Canadien. La nef de l’église est quant à elle transformée en salle de spectacle. Cette dernière, nommée Salle de L’Institut, est améliorée au fil des décennies, tout en conservant le style original de l’édifice. Elle devient un lieu culturel de renom, où se produisent plusieurs artistes québécois et internationaux. La bibliothèque est également modernisée au fil des ans. L’extérieur du bâtiment est restauré en 1983. Cette même année, avec l’ouverture de la bibliothèque Gabrielle-Roy, la bibliothèque devient la succursale qui dessert le Vieux-Québec. En 2015, elle a été reconvertie et abrite désormais la Maison de la littérature de la ville de Québec. L’église Wesley fut la première à faire l’objet d’un programme de reconversion respectueux de ses qualités architecturales.

Sources  :
David Mendel,Un temple pour l’Institut : L’ancienne église Wesley. Cap-aux-Diamants, Hors série 1998, p. 38-39.
Marie Goyette, Un centre culturel au cœur du Vieux-Québec, Cap-aux-Diamants, Hors série 1998, p. 74.
Luc Noppen et Lucie K. Morisset. Art et architecture des Églises à Québec : Foi et patrie.
Ville de Québec et Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 1996, p. 91.